Alexis Pitallier 28 - juin - 2013 Critiques

 

Un film de Frédéric Proust. Avec François Berléand, Patrick Chesnais, Florence Thomassin. Sortie le 26 juin 2013.

 

La première réalisation du comédien Frédéric Proust avec François Berléand et Patrick Chesnais avait tout d’un bon « film de potes ». Et pourtant…

 

Note : 2/5

 

Le début est à l’image du film. A son pot de départ en retraite, Charles (François Berléand) vide son sac devant ses ex-collègues dans une scène plus pathétique que comique, la faute aux dialogues souvent convenus. La suite est du même acabit. Nous pouvons comprendre l’envie de ce nouveau retraité de rattraper le temps perdu.  Avec son meilleur ami (Patrick Chesnais),  il décide de profiter d’être encore en vie pour faire, comme il le dit, un maximum de « conneries ». Les voir se comporter comme des gamins irresponsables rend difficile toute empathie à leur égard, certains de leurs actes pourraient avoir des conséquences dramatiques dans la réalité.

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 

Cependant, ils réussissent à nous faire rire de bon cœur : les situations qu’ils provoquent et dont ils sont parfois les principales victimes sont souvent cocasses. Idem pour la réaction de leur entourage devant le décalage entre leur âge et leurs méfaits d’ados. Bien qu’il soit mal exploité, le duo formé par François Berléand et Patrick Chesnais fonctionne bien : l’amitié entre les acteurs rend crédible et palpable celle de leurs personnages.Le scénario reste superficiel, malgré quelques scènes touchantes mais trop rares entre Patrick Chesnais et Florence Thomassin, actrice trop méconnue qui campe le plus beau personnage du film. Quand un événement malheureux pourrait apporter une profondeur bienvenue, ses enjeux sont tellement peu traités qu’on se demande quel en est  l’intérêt. Il s’agit d’un premier film, on peut pardonner tous ces défauts avec l’espoir que le réalisateur réussira mieux son deuxième…

 

A part pour les inconditionnels des acteurs et pour les amateurs de ce genre de sujet, ce 12 ans d’âge est  loin d’être indispensable…

 

 



Powered by Preview Networks

Commentaires