Raphael Borfiga 22 - juin - 2012 Best of, Critiques

 

Un film de Bruno Podalydès avec Denis Podalydès, Valérie Lemercier, Isabelle Candelier. Sortie depuis le 20 juin 2012.

 

NOTE 1/5

 

Adieu Berthe…Bonjour l’ennui. Voila une idée de titre qui aurait parfaitement collé à ce film brouillon, entre comédie peu drôle et drame sans émotion.

 

Le projet donnait envie : le retour des frères Podalydès, Valérie Lemercier au casting, une grand-mère qui disparaît et personne ne sait comment l’enterrer… Pourtant le résultat est terriblement ennuyeux et brouillon. Comédie ou drame ? On hésite pendant tout le film tant les bonnes répliques sont rares et les rires discrets. Adieu Berthe lorgne sur l’absurde pour distraire les quelques spectateurs qui restent éveillés pendant de longues scènes théâtrales de blabla inutiles. Le personnage principal, pharmacien d’une banlieue huppée de Paris, ne sait pas qui choisir entre sa maîtresse et sa femme. Encore une fois, voilà un trio amoureux classique qui laisse place à des discours convenus et soporifiques comme le cinéma d’auteur français sait si bien le faire : « Je t’aime mais je veux te quitter. Oh et puis non je ne te quitte plus mais j’en aime aussi une autre ! ». La femme est plutôt faible et banale, la maîtresse un brin fofolle et complètement névrosée. Sur le papier cela prête à sourire mais à l’écran, les multiples longueurs du film gâchent notre plaisir.

 

© Tous droits réservés

 

Et dans tout ça, qui s’occupe de cette pauvre Berthe qui vient de mourir ? Il s’agit ni plus ni moins d’une excuse pour tromper le spectateur car l’intrigue autour de Berthe est des plus inintéressantes : va-t-on incinérer ou inhumer mémé ? En tout cas, elle a de la chance car elle est déjà morte, non pas d’ennui comme nous mais de vieillesse. Ce ne sont pas les quelques souvenirs attendrissants qu’elle laisse derrière elle qui arriveront à sauver la mayonnaise qui a déjà bien tourné. On comptait sur cette brave Valérie Lemercier pour nous faire rire. Elle y arrive de temps en temps, mais elle non plus n’est pas très en forme, sans doute se demande-t-elle également ce qu’elle est venue faire là.

 

Adieu Berthe est un presque ratage complet de la part des frères Podalydès. Faut-il rire ? Faut-il pleurer ? Plutôt dormir.

 

 

 

Commentaires