Raphael Borfiga 3 - avril - 2013 Best of, Critiques

 

Un film d’Alexandre Castagnetti avec Ludivine Sagnier, Nicolas Bedos, Jonathan Cohen. Sortie le 3 avril 2013.

 

 

 

Une jeune femme retrouve son ancien amour dans le vol qui la ramène de New York. C’est parti pour 8h de vol entre flash-back, regrets et règlements de compte. Attention aux turbulences, ça va secouer.

 

NOTE :  2/5

 

Secouer ? Pas tant que ça. A part une scène où l’avion traverse une zone de fortes turbulences, le film est un peu à l’image de ce vol, très sage et qui remue un peu de temps en temps. Dans Amour & turbulences, il y a plus d’amour(s) que de turbulences, l’avion étant bien sûr le prétexte d’un lieu propice à la rencontre de ces deux anciens amants passagers dont on retrace le parcours par petits bouts. Les rôles semblent avoir été écrits pour leurs deux comédiens principaux. D’un côté, une jeune femme la tête sur les épaules, forte et fragile à la fois, avec du caractère mais qui sait rester simple, Julie EST Ludivine Sagnier. De l’autre, un trentenaire séducteur, beau parleur, grande gueule, sans gêne, flambeur et antipathique, Antoine EST Nicolas Bedos. Rien d’étonnant à ce que les personnages collent aussi bien à leurs interprètes puisque Nicolas Bedos a activement participé à la réécriture du scénario.

 

© Universal Pictures France

© Universal Pictures France

 

D’ailleurs, on lui conseillerait d’arrêter la télévision et ses chroniques insolentes pour se concentrer sur le cinéma, puisqu’il semble avoir l’étoffe d’un vrai comédien.  Mais les premiers rôles, si bien écrits et campés viennent cacher un peu les seconds rôles qui pourtant pouvaient apporter de leur malice. Michel Vuillermoz et Clémentine Célarié, qui, à part une ou deux répliques cinglantes chacun, se font trop discrets dans le scénario. En dehors de l’adéquation entre les personnages et les acteurs, Amour et Turbulences n’est qu’une comédie sentimentale comme on en voit beaucoup au cinéma avec une histoire peut être plausible mais qui tourne en rond, à l’image de ses personnages dans l’avion.

 

Les amateurs, et surtout les amatrices, de comédie romantique trouveront peut-être leur compte, pour les autres, Amour & Turbulences sera vite regardé et vite oublié.

 

 

 

Commentaires