Alexis Pitallier 4 - mars - 2014 Best of, Critiques

 

Un film de Kevin Macdonald. Avec Saoirse Ronan, George Mac Kay, Tom Holland. Sortie le 12 mars 2014.

 

 

Le réalisateur du Dernier Roi d’Ecosse adapte un best-seller anglais, mélange de romance pour teenagers et de survival pendant la 3ème Guerre Mondiale. Le résultat est un film dont l’intérêt est très relatif.

 

 Note : 2,5/5

 
Comme dans le roman de Meg Rosoff « Maintenant c’est ma vie », l’histoire de How I live now est racontée à la première personne par Daisy, une adolescente qui se rend en vacances chez ses cousins dans la campagne anglaise. Pendant qu’une histoire d’amour naît entre elle et l’aîné de ses cousins, une menace pèse sur l’Angleterre et le monde. Un jour, une bombe anéantit une grande partie de Londres. C’est le début de la 3ème Guerre Mondiale… How I live now plaira probablement plus aux fans de littérature pour adolescents qu’aux autres. La première partie du film en a tous les aspects, les défauts y compris. L’histoire d’amour n’est pas crédible, la faute au personnage trop peu travaillé du cousin amant. Le personnage de l’héroïne est plus intéressant. D’abord hautaine par nécessité (on connaîtra la raison de cette carapace), victime de TOC, elle décide de s’ouvrir aux autres et de vivre pleinement sa vie avant d’être obligée de survivre. Le traitement de la guerre par le biais d’une 3ème Guerre Mondiale est en même temps intéressant et frustrant.

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 

Il est intéressant tant qu’elle est réduite à des images à la télévision et ne touche pas Daisy et ses cousins, protégés par la maison et la lande, métaphores de l’insouciance de l’enfance. Il en va autrement quand elle les touche et qu’ils sont délogés de leur refuge et séparés par les soldats britanniques. Bien que ce soit un parti-pris, le fait qu’il ne soit jamais dit contre qui l’Angleterre et ses alliés se battent empêche d’adhérer pleinement à l’histoire. Il est difficile de comprendre ce que vient faire ce thème dans cette « chronique » de l’adolescence, à tel point qu’il pourrait s’agir d’un mcguffin dont le sens serait à chercher ailleurs… Mais, si le scénario comporte des défauts, il n’en est pas de même de la réalisation. Kevin Macdonald nous montre comme dans Le Dernier Roi d’Ecosse ses talents de metteur en scène, en particulier pendant la partie survival/road-movie qui commence au moment où Daisy entame avec sa petite cousine le voyage du retour vers le « home sweet home ». Le film bénéficie aussi d’une belle photographie. Quant aux acteurs, Saoirse Ronan (Lovely Bones, Byzantium) incarne bien l’héroïne et la petite Harley Bird est remarquable dans le rôle de sa cousine.

 

Kevin Macdonald fait une nouvelle démonstration de ses talents de cinéaste. Dommage qu’il n’ait pas choisi d’adapter une histoire plus intéressante…

 

 



Powered by Preview Networks

Commentaires