Elli Mastorou 6 - février - 2012 Best of, Critiques

 

Un film de Joe Carnahan. Avec Liam Neeson, Dallas Roberts, Dermot Mulroney. Sortie le 29 février 2012.
 
Sorte de jeu de massacre sous la neige, le dernier film de Liam Neeson empiète dangereusement sur un Territoire des Loups qui aboie mais ne mord pas toujours…

 

Note : 2,5 /5

 

Sacré Liam Neeson !  En quasiment quarante ans de carrière cinématographique, il a endossé des rôles plus audacieux les uns que les autres et affronté tous les dangers possibles. Qui d’autre peut se targuer d’avoir, entre autres, sauvé des centaines de Juifs de l’horreur nazie (La Liste de Schindler), formé Obi-Wan Kenobi et Batman (respectivement Star Wars chapitre 1 – La Menace Fantôme et Batman Begins), été membre de l’Agence Tous Risques, sauvé Narnia des griffes de la sorcière blanche (Le Monde de Narnia) ou encore être à la tête des douze dieux de l’Olympe (La Colère des Titans) ? Pas grand-monde, en effet. Et comme cela ne lui suffit pas, dans son dernier long-métrage, il retrouve celui qui l’avait dirigé dans L’Agence Tous Risques pour affronter cette fois-ci la neige glacée de l’Alaska… et les prédateurs qui peuplent ses forêts. Le film entre assez rapidement dans le feu de l’action : à peine a-t-on le temps de bien comprendre qui sont ces ours mal léchés montant dans un avion aux côtés de John Ottway (Neeson) que déjà les turbulences secouent l’appareil en plein vol…Et lorsque notre héros reprend connaissance, c’est face à une carcasse métallique échouée dans la neige. De ce crash fatal,  seules sept personnes en sortiront intactes (ou presque) : six repris de justice, actuellement ouvriers pour une compagnie pétrolière, et John Ottway, loup solitaire en charge de leur protection contre les bêtes sauvages. Ca tombe bien, des bêtes sauvages il y en a plein autour d’eux ; Une fois que les grondements menaçant et les ululements vont se faire entendre, ces hommes vont réaliser que survivre à cet accident n’est en fait que  début de leurs soucis dans ce désert glacé…

 

Liam neeson dans le trritoire des loups de joe Carnahan

© Tous droits réservés

 

Si le film de Joe Carnahan est indéniablement pétri de bons sentiments et d’effets spéciaux saisissants, sans compter les conditions de tournage éprouvantes que l’équipe et les acteurs ont dû affronter, il  lui manque  ce petit quelque chose pour capturer l’intérêt du spectateur . Peut-être est-ce une question de feeling, peut-être parce que je suis plus mer que montagne, allez savoir ; le fait est que, passé une première moitié qui prend aux tripes, le film s’essouffle au même rythme que ses protagonistes galèrent pour se dépêtrer de leurs poursuivants canidés et des autres obstacles que Mère Nature se fait une joie de placer sur leur route. On saluera toutefois l’effort du scénario (co-écrit avec Ian Mackenzie, auteur de la nouvelle à l’origine du film de Carnahan) de s’attarder sur l’humanité de chacun de ces pauvres hères, d’approfondir la psychologie et le détail de la personnalité de chacun au lieu d’en faire six déclinaisons sans âme de compagnons d’infortune d’un Liam Neeson par ailleurs impressionnant de courage et de détermination. Globalement l’aspect humain du film, et la sincérité d’un travail cinématographique durement accompli et avec professionnalisme ne font pas l’ombre d’un doute. Reste qu’en dépit de ses indéniables qualités, Le Territoire des Loups donne au spectateur l’impression d’avoir assisté à un récit de survie efficace mais bien trop frustrant et inabouti.

 

Un film riche en émotions fortes mais qui aurait gagné des points en faisant la part belle à un scénario moins lâche… Bel effort, mais ce n’est pas toujours assez pour briser la glace.

 

 

Commentaires