Alexis Pitallier 10 - mars - 2014 Best of, Critiques

 

Un film de George Clooney. Avec George Clooney, Matt Damon, Bill Murray, Cate Blanchett, John Goodman, Jean Dujardin. Sortie le 12 mars 2014.

 

 

George Clooney nous raconte l’histoire vraie d’un groupe d’hommes partis retrouver pendant la Seconde Guerre Mondiale des œuvres d’arts volées par les nazis. Ce qui donne un film non sans défauts mais distrayant et, de plus, avec un casting de choix…
 

Note : 3,5/5

 
L’histoire de ces Monuments Men contée par Clooney d’après le roman de Robert M. Edsel est digne d’un scénario d’Indiana Jones. Et pourtant, elle est véridique. Rappelons d’abord les faits historiques. Durant la Seconde Guerre Mondiale, les nazis volèrent de nombreuses œuvres d’art, que ce soit des œuvres privées appartenant à des Juifs, ou des pièces de musées. Afin de retrouver ces œuvres volées et les restituer à leurs propriétaires, un groupe de plasticiens, d’artistes et d’ historiens d’art, les Monuments Men, est envoyé en Europe après le Débarquement. C’est ainsi que des millions d’œuvres d’art, dont des chefs d’œuvre du patrimoine mondial (le « Retable de Gand » de Van Eyck, la « Madone de Bruges » de Michel-Ange) furent sauvées grâce à ces héros, ainsi qu’à l’aide de gens précieux comme Rose Valland, (jouée ici par Cate Blanchett) qui répertoria toutes les œuvres spoliées entreposées au Musée du Jeu de Paume*. Le principal mérite du film de Clooney est de faire connaître au grand public cet épisode de l’Histoire trop méconnu. Curieuse coïncidence : il sort chez nous quelques temps après l’arrestation à Munich du fils d’un ancien marchand d’art nazi qui avait chez lui une collection d’œuvres volées pendant la guerre… Cet événement apporte encore plus de relief et d’actualité au devoir de mémoire accompli par Clooney.

 

©20th Century Fox

©20th Century Fox

 

Mais si le film est à saluer pour son propos, qu’en est-il de ses qualités cinématographiques ? Force est de constater qu’il n’est pas sans défauts concernant le scénario, le découpage et la réalisation. Les scènes s’enchaînent de telle façon qu’on pourrait croire que le film est adapté d’une BD. On pourrait dire la même chose pour les Indiana Jones, mais Clooney n’est pas Spielberg… Cependant, les aventures de ces héros pas comme les autres se suivent avec un plaisir certain. Certaines situations dans lesquels les personnages se retrouvent sont vraiment drôles, les deux heures du métrage passent très vite. Il n’est pas non plus sans charme. Il nous évoque des classiques du film de guerre. La musique entraînante d’Alexandre Desplat rappelle d’ailleurs le thème culte du Pont de la rivière Kwaï. Le groupe constitué par les Monuments Men apporte tout de suite l’adhésion grâce à un casting d’enfer, Bill Murray en tête, et nous fait passer un bon moment.

 

 

Pour son nouveau passage devant et derrière la caméra, Clooney signe un mélange de divertissement et de film d’utilité publique qui se suit sans déplaisir, à condition de ne pas être trop exigeant…

 

 
* Pour plus d’informations sur cette page méconnue de l’Histoire nous vous invitons à lire cet excellent article:http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/11/17/tableaux-pilles-par-les-nazis-cornelius-gurlitt-se-devoile_3515280_3214.html
 
 



Powered by Preview Networks

 

 

Commentaires