Élodie Falco 16 - juin - 2015 Best of, Critiques

 

Un film de Pete Docter. Avec les voix originales d’Amy Poehler, Bill Hader, Mindy Kaling . Sortie le 17 juin 2015

 

Pixar joue littéralement avec nos émotions dans ce dernier bijou à l’humour tendre.

 

Note : 3,5/5

 

Personne n’a pu échapper aux multiples pubs, sur les panneaux publicitaires comme sur les réseaux sociaux, pour le nouveau-né de la coalition de Disney et Pixar : Vice Versa. Prometteur et apprécié des critiques, c’est presque comme si les spectateurs avaient déjà été conquis avant de le voir en salle! Vice Versa c’est un dessin animé moderne, palpitant et intelligent. Moderne parce que l’histoire se déroule à l’intérieur même du cerveau humain. Les hémisphères, les neurones et autres matières grises sont contrôlées par cinq émotions. Joie, Tristesse, Peur, Dégoût et Colère travaillent quotidiennement dans le cerveau humain pour veiller à son bon fonctionnement. Palpitant ? Parce que l’histoire de Vice Versa est une aventure entraînante dans les méandres de l’inconscient. On ne s’ennuie pas avec ces personnages dynamiques et ses situations d’urgence qui donnent un rythme endiablé. Enfin, c’est un film intelligent parce que la science est simplifiée pour les enfants. Tout devient éducatif avec Vice Versa. Comment faire prendre conscience de l’imposante et jamais réellement contrôlable machine qu’est notre cerveau? Vice Versa se veut être un film ludique même quand il s’agit de sujets compliqués: outre le fonctionnement mental, les relations humaines ainsi que l’adolescence sont aussi des thèmes abordes avec parfois beaucoup d’humour, d’autres fois du sérieux. L’idée du film est d’apprendre aux enfants qu’il y’a toujours des hauts et des bas notamment de manière métaphorisée avec Joie et Tristesse qui vont apprendre que l’une ne fonctionne pas sans l’autre.

 

Walt Disney Pictures/Pixar

 

Les cinq émotions habitent dans le cerveau de la petite Riley. Fille unique et pleine de vie, elle mène une vie sans embûches jusqu’à son déménagement dans une nouvelle vie. Riley ne trouve pas sa place dans cette nouvelle maison, cette nouvelle école, ce nouveau mode de vie. Au Quartier Général, c’est-à-dire le centre de contrôle du cerveau où les cinq émotions officient, les soucis s’amassent jusqu’au jour où Tristesse et Joie se retrouvent perdues dans l’esprit de Riley. Les souvenirs s’effacent un par un ainsi que les notions d’amour, d’amitié, d’humour et de famille qu’avait la jeune fille. Joie et Tristesse doivent retourner par tous les moyens au Quartier Général car Riley (contrôlée par Peur, Dégoût et Colère) se métamorphose en adolescente mal dans sa peau. Avec beaucoup d’humour, le film se moque des relations hommes/femmes ou encore de La Production de Rêves qui est un véritable plateau de tournage où sont fabriqués les rêves plus fous.  De plus, Pete Docter, le réalisateur oscarisé, est à lui seul un atout commercial. L’homme est un prodige du milieu de l’animation où il a réalisé des chefs-d’œuvre tels que Monstres et Cie en 2001 ou Là-haut en 2009. Comme ses prédécesseurs, Vice Versa est un film de qualité signé Disney Pixar.

 

Vous aussi, venez faire un petit tour dans le cerveau de Riley à partir du 17 Juin et ne manquez surtout par les hilarants bonus au générique!

 

 

Commentaires