Jonathan Deladerriere 28 - mars - 2012 Best of, Dossiers

 

Suite et fin de notre dossier consacré aux mythes dans le cinéma. Au programme : des argonautes, des épées et plein d’autres surprises.
 

Le haut du panier

 

Nous évoquions plus haut l’un des plus célèbres représentant du genre : Le Choc des Titans (et son remake). Mais au-delà de ces fameuses tranches de cinéma, certains longs métrages demeurent au panthéon des œuvres du genre. Revue non objective de certains faits marquants. A n’en point douter, l’un des chocs cinématographique d’enfance pour l’auteur de ces lignes. Le film de Don Chaffey demeure, 50 ans plus tard, toujours aussi jouissif. Bien sûr peut-on l’attribuer au charme désuet des effets spéciaux du précité Ray Harryhausen et cette stop motion   attendrissante. Mais le film demeure encore une valeur sûre dans l’histoire du cinéma fantastique, notamment grâce à une dantesque séquence peuplée de squelettes animés. Un régal. Dans cette veine d’ « aventures d’un autre temps », impossible également de ne pas citer Le Voleur de Bagdad de 1924 réalisé par Raoul Walsh, et même son remake de 1940, dirigé cette fois par Michael Powell. Deux œuvres « mythiques » du septième art, dont le souvenir ému d’un tapis voulant ne peut vous laisser insensible.

 

 

© Tous droits réservés

 

Plus proche de nous, le décrié Legend de Ridley Scott mérite sans aucun doute de figurer dans ces pages. A la vision du métrage, force est de constater que le bestiaire et surtout l’inoubliable Darkness font parmi des plus belles réussites du talentueux réalisateur. Enfin, impossible de ne pas évoquer le chef d’œuvre de John Boorman : Excalibur.  Légende Arthurienne certes, mais quel film ! Grandiloquent, ambitieux, Excalibur est l’une des plus belle transposition d’écrits légendaires.

Uter Pendragon reçoit de Merlin l’Enchanteur l’épée mythique Excalibur. A la mort d’Uter, l’épée reste figée dans une stèle de granit. Seul le jeune Arthur, fils illégitime d’Uter parvient à brandir l’épée Excalibur et devient par ce geste le roi d’Angleterre.

 

Si toutefois vous n’en avez pas assez appris de ce dossier, n’hésitez pas à approfondir votre connaissance du cinéma fantastique en allant jeter un œil du côté du barré Zu, les guerriers de la montagne magique de Tsui Hark ou du plus contemporain et spectaculaire Beowulf de Robert Zemeckis. Sur ce, il est temps d’affronter créatures et autres monstres merveilleux ! En même  temps avec une plume, c’est pas gagné…

 

© Tous droits réservés

 

 

Bonus dossier :

 

Un chef d’œuvre : Orphée de Jean Cocteau

 

 

© Tous droits réservés

 

L’histoire a traversé les siècles… Orphée a perdu Eurydice, mordue par un serpent. Pour la ramener sur terre, il n’hésite pas à affronter tous les périls de l’enfer. Une seule condition : lors de cette lente remontée vers le monde des vivants, il ne doit pas se retourner, ni regarder la bien-aimée. Hélas !

 

Puissante, lyrique, poétique, la vision du réalisateur du célèbre mythe demeure d’une beauté sans pareille.

 

 

 

Un jeu : God of War

 

 

© Tous droits réservés

 

 

D’une brutalité extrême, cette relecture vidéoludique des mythes grecs est à ne rater sous aucun prétexte. Trois opus indispensables pour tous les amoureux de belles histoires et de jeux vidéo. Une aventure moderne de la quête de Persée couplée à une grandiloquence cinématographique bienvenue.

 

 

3 films références pour une mythologie…

 

Egyptienne : Immortel, ad vitam ; La Momie ; La Reine Soleil

Nordique : Erik le viking ; Thor ; Les Nibelungen

Japonaise : Blue seed, Pompoko, Un été avec Coo

Hindoue : Bal Ganesh ; Hanuman ; Sita sings the blues

 

Bibliographie :

 

Dictionnaire de la Mythologie Grecque et Romaine de Pierre Grima

La Théogonie d’Hésiode

L’Iliade et l’Odyssée d’Homère

 

 

 

 

Commentaires