Jonathan Deladerriere 31 - juillet - 2012 Best of, Dossiers

 

A l’occasion de la sortie de Rebelle demain, la rédaction de Cinevibe vous propose un top 10 assumé et complétement subjectif des divers artisans de ces aventures palpitantes. Action !



10. CARL (La-Haut)

Une forme dont la base est le carré, un personnage mesurant trois fois sa tête… Le grand père le plus émouvant de l’histoire de l’animation est devenu, au fil du temps, un vrai casse-tête pour tous les infographistes. La réussite est pourtant totale, et l’ancien vendeur de ballon de 78 ans, devenu inoubliable. John Lasseter, dithyrambique, confie :  » Le but avec tous les personnages Pixar est de les rendre les plus attachants possible, et c’est ce que Ed a apporté au personnage de Carl. Quand on voit l’animation de Carl Fredricksen, on a vraiment l’impression qu’il est vivant.

 

© The Walt disney Company/Pixar

 



9. EMILE (Ratatouille)

Pas, à proprement parler, un palais, l’attachant personnage serait même plutôt du genre goinfre ! Bien enrobé, comme souvent chez Pixar, Emile se nourrit de tout ce qu’il trouve, comestible ou non, et apporte un décalage bienvenu à l’un des nombreux succès du studio. Caractère au grand cœur, d’un ton tragi-comique savoureux, et une bouille inimitable, Emile emporte immédiatement l’adhésion.

 

© The Walt disney Company/Pixar

 

 

8. WALL-E (Wall-E)

Waste Allocation Load Lifter Earth-Class de son vrai nom. Chargé de nettoyer la terre des déchets la rendant inhabitable, le robot conquit petit et grands dès les premières minutes. Divertissement intelligent, fable écologique bourré de clins d’oeil, et dénonciation audacieuse d’une société de consommation dont elle fait pourtant partie, le film est assoie définitivement Pixar comme le roi de l’animation. Un must !

 

 

© The Walt disney Company/Pixar

 

7. Capitaine B. McCrea (Wall-E)
Figé sur son aérofauteuil, figé dans une insupportable routine, le capitaine est une métaphore à peine déguisé, des excès propres de nos sociétés modernes. Un quotidien bouleversé l’obligera à se mouvoir par lui-même, nous provoquant pour l’occasion, d’inoubliables souvenirs quant à des déplacements… uniques !

 

© The Walt disney Company/Pixar

 

 

6. Syndrome (Les Indestructibles)

Anciennement Buddy Pine,l’enfant voue un culte à  son super héros préféré. Devenu savant-fou aux motivations complexes, Syndrome est un personnage à part dans la planète Pixar. Point d’animisme cette fois donc mais une mise en garde sur les fantasmes de nombre de bambins imitant leurs modèles. Une réussite et une belle réflexion sur les désirs de gloire.

 

© The Walt disney Company/Pixar

 
5. Bruce (Le Monde de Nemo)

Un requin en cure de désintoxication qui tente de rester végétarien ? D’ou leur est venu une idée pareille ! Bluffant et évocateur quant à la lutte contre certains bas instincts, Bruce est un modèle d’incarnation. Adversité, dépassement de soi, ou apparition terrifiante, le personnage permet aux  bambins d’accéder à une jolie réflexion sur la tolérance et le dépassement des différences. Respect !

 

© The Walt disney Company/Pixar

 
4. Chalooby (Monstres et cie)
Tentant un choix difficile parmi la pluralité de freaks peuplant le film, la rédaction de Cinevibe concède toutefois une tendresse particulière pour  «  la chose de ménage  » Chalooby qui, tel Prométhée enchainée, vit inlassablement le même calvaire et laisse une hideuse et visqueuse trace sur le sol.  On valide !

 

© The Walt disney Company/Pixar

 
3. Luxo (Luxo Jr)

Désormais indissociable de la firme, Luxo Jr joue avec son ballon, l’envoie sur la grande lampe, l’éclate, pleure, en trouve un autre… Et ce n’est qu’une lampe !

 

© The Walt disney Company/Pixar

 


2. Buzz L’Eclair (Toy Story 1, 2, 3)

 

Porte-étendard d’une certaine méfiance déguisée face aux effets de mode, Buzz  et sa célèbre tag-line «  Vers l’infini et au-delà !  » n’en reste pas moins l’un des personnages les plus hilarants de la saga. Bardé de gadgets lui permettant de nier sa condition de jouet, des diodes aux ailes dépliables, le personnage culmine dans la folie dans une scène de dinette instantanément culte ! Désormais un classique !

 

© The Walt disney Company/Pixar

 


1. Doris (Le Monde de Nemo)

Poisson-chirurgien souffrant de perte de mémoire immédiate, Doris est sans doute l’une des plus belles trouvailles parmi tous les bijoux peuplant ce dossier. Imprudente, naïve, irrésistible et haute en couleurs, Doris n’est pourtant qu’un des piliers d’un film à la maitrise technique et artistique parfaite. Un éblouissement.

 

©The Walt Disney Company / Pixar

 
Mes deux plaisirs coupables

La première sera celle du sergent et ses soldats dans la franchise Toy Story. Obéissants, courageux et hyper actifs, ceux-ci n’apparaissent souvent que quelques secondes à l’écran mais déclenche chez votre serviteur une inexplicable hilarité ! Code d’honneur, voix inimitables et têtes hautes face à l’adversité, on se plait à imaginer un long métrage uniquement dédié à leurs aventures ! Beaucoup plus consensuels mais pas moins savoureux : Ken et Barbie. Personnages mythiques depuis des décennies pour nombre de petites filles, l’écriture des personnages frôle le génie !
De l’arrivée dans la salle de jeu en passant par les parties de poker, des jeux de séduction à la découverte de la maison de poupée, impossible de résister aux deux zouaves !
Voilà donc la grande réussite de Pixar, faire de ces personnages et de leurs aventures un souffle épique et haletant une heure et demi durant.

 

© The Walt disney Company/Pixar

 

Commentaires