Ilan Ferry 31 - décembre - 2013 Best of, Dossiers

 

« Le pire n’est jamais décevant » scandait l’animateur d’une célèbre web emission consacrée au meilleur du pire. Malheureusement, force est de constater que 2013 pourrait etre l’année qui confirme cette règle.

 

Flop Rédaction

 

1. Die Hard : Belle journée pour mourir
 
2. Sublimes Créatures
 
3. World War Z
 
4. Insaisissables
 
5. After Earth
 
6. Evil Dead
 
7. Spring Breakers
 
8. Le Monde fantastique d’Oz 
 
9. Malavita
 
10. Les profs

 

 

 Raphael Borfiga

 

1. Diana
Ce devait être un film événement et ça s’est terminé par un crash, un peu comme la vie de cette pauvre Diana… Dans le genre love story ennuyeuse et biopic ne nous apprenant rien de la vie de son héroïne, Diana a fait fort. Il ne reste plus que le maquillage et la performance de Naomi Watts pour éviter au film d’aller droit dans le mur.

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

2. Subimes Créatures
Un Twilight de bas étage, éternelle resucée sur le thème de l’adolescent monstrueux aux pouvoirs merveilleux. Quand on s’inspire d’une daube comme Twilight, il ne faut pas s’étonner que le résultat soit aussi mauvais.

 

© SND

© SND

 
 
 
 

3. Evil Dead
Remake archi sanglant d’un classique du gore. Un scénario absent et des scènes plus grotesques les unes que les autres. Pour les amateurs de sauce tomate qui tâche.

© Metropolitan Filmexport

© Metropolitan Filmexport

 
 
 
 

4. After Earth
Il est loin le temps où Shyamalan était présenté comme le Hitchcock du XXIème siècle, le Spielberg du Suspense, j’en passe et des meilleurs. Produit et interprété par Will Smith, à croire que Shyamalan s’est retrouvé là par obligation de faire un joli score au box office pour retrouver du crédit à Hollywood. C’est raté, le film aussi.

 

© Sony Pictures

© Sony Pictures

 
 
 
 

5. Les profs
Gros succès au box office pour cette adaptation de BD. Pourtant, les meilleurs blagues sont dans la bande-annonce. A regarder une fois comme ça…

 

© UGC

© UGC

 
 
 
 

6. World War Z
Superproduction co-produite par Brad Pitt, pas plus heureux que son ami Smith. M. Jolie se démène comme il peut avec des zombies assoiffés de sang. La bande annonce était prometteuse mais l’histoire est au final peu captivante.

© Paramount Pictures

© Paramount Pictures

 
 
 
 

7. Die Hard : Belle journée pour mourir
La saga commence à rentrer dans le rang. Pas vraiment raté car l’action est au rendez-vous mais cela commence a sentir un peu le réchauffé. Il manque un vrai scénario parce que là on tend vers du Steven Seagal…

 

© 20th Century Fox

© 20th Century Fox

 
 
 
 

8. Pacific Rim
Des effets spéciaux, des montres, des robots, de la bonne musique mais beaucoup de bruit et pas d’acteurs charismatiques à l’affiche. Je préfère jouer avec mes Transformers.

 

© Warner Bros Pictures

© Warner Bros Pictures

 

9. La vie d’Adèle 
3H de blabla, de cunnilingus, de doigtage, de claques sur les fesses filmés en gros plan. On aura compris qu’Abdellatif Kechiche avait envie de filmer deux lesbiennes pour assouvir ses fantasmes de quinquagénaire grisonnant. On aurait pu en faire un film deux fois moins long et deux fois meilleur. En tout cas les intellos bobos et la presse adorent !

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

10. Flight
Y-a-t-il un pilote dans l’avion ? Oui mais il est bourré. L’ouverture est impressionnante mais ensuite le film lorgne vers le religieusement pathétique. Heureusement, la fin est très réussie.

 

© Paramount Pictures

© Paramount Pictures

 

 
 
 

Kevin Cattan

 

1. Spring Breakers
Préférez Piranhas d’Alexandre Aja. Là au moins, le Springbreak dure tout le film.

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

2. Boule & Bill
R.I.P. la BD originale.

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

3. Dans La Tête De Charles Swan III
Plus aucun doute, mon Oncle Charlie est bien mort.

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

 4. Evil Dead
Une des plus grosses déceptions de l’année car il y avait vraiment du potentiel qui se retrouve gâché dans du gore gratuit à outrance. Rendez-nous Sam Raimi !

 

© Metropolitan Filmexport

© Metropolitan Filmexport

 
 
 
 

5. Die Hard : Belle Journée Pour Mourir
Mr. Oizo avait avait bien raison : Bruce Willis is dead.

© 20th Century Fox

© 20th Century Fox

 
 
 
 

6. Texas Chainsaw 3D
R.IP. Leatherface

 

© Metropolitan Filmexport

© Metropolitan Filmexport

 
 
 
 
7. Hansel & Gretel, Witch Hunters
Le ridicule ne tue pas. Dommage.

 

© Paramount Pictures

© Paramount Pictures

 
 
 
 

8. Joséphine
Qui a dit que le cinéma français est en crise ?

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

9. Hôtel Normandy
Ary Abittan est excellent. Seul compliment qu’on peut tirer du film.

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

10. Upside Down
Idée très intéressante pour un film soporifique.

© Warner Bros France

© Warner Bros France

 

 

 

 

Jonathan Deladerriere

 

1. La bataille de Solferino
Tout ce que le cinéma pédant, faussement malin, qui pète plus haut que son cul et qui n’a rien à dire fait à son apogée. Des acteurs aussi insupportables que son équipe de tournage. Bref, une PURE BOUSE ATOMIQUE à cinq étoiles pour les Cahiers… Fuyez !

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 
2. Le monde fantastique d’Oz
Je crois honnêtement que de ma vie de cinéphile, je n’ai jamais rien vu d’aussi moche. Sam Raimi était stone ce n’est pas possible!

 

© Walt Disney Pictures

© Walt Disney Pictures

 
 
 
 

3. World War Z
Il parait qu’il y a 10mn de plus dans une version unrated… Moi je ne garderais QUE 10mn. Qu’est ce que c’est chiant! Brad non plus n’y croit pas une seconde…

 

© Paramount Pictures

© Paramount Pictures

 
 
 
 

4. La Venus à la fourrure
Bonjour, je m’appelle Roman et j’aime filmer ma femme à poils en mode pute SM avec un autre homme… Sinon des fois je fais La Jeune fille et la mort, Carnage ou le Pianiste. Pi des fois je fais ça…

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

5. Les amants du Texas
On s’attendait à un Jesse James ou au niveau d’un John Hillcoat.. Erreur sur la marchandise. Ni passion, ni émotion, ni score inoubliable, ni scope sublimant son matériau… On s’ennuie et c’est tout.

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

6. Zero Dark Thirty
GLOIRE AUX USA ! GLOIRE A NOUS ! GLOIRE A EUX ! L’ex Mme Cameron prouve qu’elle en des grosses et qu’elle joue souvent à Call Of Duty…

© Universal Pictures

© Universal Pictures

 
 
 
 

7. The Conjuring : les dossiers Warren
Après Saw, Insidious, Dead Silence ou Death Sentence, on attendait vraiment mieux James… Ca commence à sentir la redite à chaque film…Ton Prochain projet : Fast and Furious 7? Ah oui quand même…

 

© Warner Bros Pictures

© Warner Bros Pictures

 
 
 
 

8. American Nightmare
Malhonnête, le film est vendu comme un survival dans une Amérique décomplexé et sauvage. Au final c’est un huis clos à Wisteria Lane. Peut être que les vieilles bourges refaites ont eu quelques frissons…

© Universal Pictures

© Universal Pictures

 
 
 
 

9.Insaisissables
Généralement, les films à casting, ça sent le poney… Effectivement, c’est tout moisi et puis José Garcia les gars quoi…

 

© SND

© SND

 
 
 
 

10.Frances Ha
Quand on vend un film comme le nouveau porte étendard du film indé au niveau d’un Cassavetes, forcément, si on se contente d’une chronique sans intérêt, ça fout les nerfs… Heureusement, la salle était super (La Pagode)!

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 

 
 
 

Ilan Ferry

 

 

1. Passion
Brian de Palma réussit l’exploit de transformer un mauvais film posthume en gloubiboulga moche et prétentieux où les fulgurances esthétiques d’hier deviennent des gimmicks insupportables et mal dégrossis. LA déception de l’année.

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

2. Die Hard : Belle journée pour mourir
John McClane est décidément trop vieux pour ces conneries et le prouve avec ce 5ème opus en forme de gros doigt d’honneur adressé aux fans de la franchise. Yipikaka mother fucker !

 

© 20th Century Fox

© 20th Century Fox

 
 
 
 
3. Spring Breakers
Aussi racoleur que ses affiches, Spring Breakers reste un pur objet marketing ne proposant rien d’autre qu’un bel emballage sur papier glacé.

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

4. My Movie project
Alternant constamment entre le risible et le franchement pathétique, My Movie Project prouve par l’image qu’être vulgaire ne signifie pas nécessairement être drôle. N’est pas Hamburger film sandwich qui veut !

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 
5. Le monde fantastique d’Oz
Quand Sam Raimi passe du coté obscur de la Force disneyenne ça donne un divertissement faisandé aussi moche que crétin.

 

© Walt Disney Pictures

© Walt Disney Pictures

 
 
 
 

6. RIPD
Moche et roublard, ce buddy movie aux pays des fantômes aurait du rester à l’état de projet.

 

© Universal Pictures

© Universal Pictures

 
 
 
 

7. Angelique
J’ai vu des euthanasies plus funky que ça !

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 

 

 

 

 

8. Mon âme par toi guérie
Dans la catégorie «  notre cinéma national est formidable » je voudrais ce faux drame fantastique rythmé par la même chanson insupportable assenée toutes les 5 minutes et nanti d’un propos philosophico prétentieux !

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

9. Malavita
Luc Besson aime la France et le prouve dans cette « comédie » aussi moche que paresseuse dans lequel les français, tous racistes, parlent un anglais parfait tandis que Robert De Niro sourit comme un bébé en matant Les Affranchis. No comment !

 

© Europacorp

© Europacorp

 

 

 

 

10. Les rencontres d’après minuit
Où l’on apprendra qu’avoir des attributs aussi imposants que ceux d’Eric Cantona nuit fortement à toutes velléités littéraires. La « partouze » la plus nanarde du cinéma !

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

Leslie Guyomard

1. Sublimes Créatures
Sublimes Créatures, ou l’un des multiples dérivés de la saga Twilight qui se contentent de surfer niaisement sur la tendance vampirico-fantastique, en passant cette fois-ci par la case sorcellerie. A part ça, c’est la même : amours impossibles et conflit entre le Bien et le Mal, qui semblent suffire à faire un film… ou des dizaines !

 

© SND

© SND

 
 
 
 
2. Les Ames Vagabondes
Encore une adaptation de Stephenie Meyer, la génitrice de Bella et Edward. Se référer à l’article précédent. Rien à ajouter, si ce n’est un semblant d’« âme » à travers une atmosphère futuriste légèrement plus travaillée que dans le barbant Sublimes Créatures.

 

© Metropolitan Filmexport

© Metropolitan Filmexport

 
 
 
 
3.Pacific Rim
Ok, Pacific Rim est signé Guillermo del Toro. Mais je regrette, l’époque Nouvelle Vague où l’auteur était reconnu comme tel pour l’ensemble de son œuvre, indépendamment des navets qu’il avait pu réaliser, est désormais révolue. Des monstres issus de la mythologie asiatique qui saccagent les mégalopoles actuelles, un mélange de modernité et d’archaïsme ? Je ne suis même pas sûre d’avoir saisi l’intérêt…

© Warner Bros Pictures

© Warner Bros Pictures

 
 
 
 
4.Thor 2 : Le Monde des Ténèbres
Si le premier volet était à peu près « visionnable » (ça méritait bien un néologisme), le second a clairement vu le jour pour engranger des recettes, avec des dialogues et des scènes d’action d’une lourdeur équivalente au marteau du héros.

© Marvel Pictures

© Marvel Pictures

 
5. Riddick
Un énième film réservé aux fans de la franchise dont les autres se passeraient bien… Je note toutefois un aspect réjouissant : Vin Diesel ne se prend jamais vraiment au sérieux (enfin, j’ose le penser) et, en guise d’exutoire, ça défoule.

 
 
 
 

© Metropolitan filmexport

© Metropolitan Filmexport

 
 
 
 
6. Malavita
Ce qui est valable pour Guillermo del Toro l’est aussi pour Luc Besson, qui nous a pourtant habitués à des erreurs de parcours. Malgré tout, Malavita pose question en matière d’inégalité. Qu’est-il passé par la tête de notre Luc national pour créer cet ovni cinématographique qui nous laisse pantois ? De surcroît en s’entourant de De Niro et Pfeiffer, autrement dit un casting de rêve ?? Sa seule intention n’était-elle pas, à l’instar des personnages, de nous « achever » ??? Il n’y a pas à dire, c’est réussi.

© Europacorp

© Europacorp


 
 
 
 
7. Only God Forgives
Après le majestueux Drive, la déception est immense. Nicolas Winding Refn pousse loin, très loin le délire métaphysique de la suprématie de la violence, jusqu’à générer la plus parfaite abstraction. Nous ne sommes plus dans le beau esthétique confronté à la noirceur humaine mais dans le détachement et l’incompréhension totale. Le pilote Refn nous a semés en route…

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 
8. Wolverine : Le combat de l’immortel
On a beau admirer la plastique de Hugh Jackman, elle ne parvient pas à combler le manque d’intensité de ce deuxième Wolverine. Une mention spéciale pour la reconstitution très spectaculaire de cette bombe (nucléaire bien sûr) qui explose dès le début du film en plein Nagasaki.

 

© Marvel

© Marvel

 
 
 
 
9. Gangster Squad
Dans le genre film de mafiosos rétro, Gangster Squad se cantonne à la médiocrité. A travers un scénario cousu de fil blanc, qui repose avant tout sur le charisme des acteurs, le talent supposé de Ruben Fleischer ne s’exprime pas. Heureusement que le style est assumé.

 

©Warner Bros Pictures

©Warner Bros Pictures

 
 
 
 
10.Turbo
Un petit dessin animé gentillet comme un escargot, relégué à la dernière place du pire, soit le meilleur de la liste. Turbo prône le courage et l’entêtement, deux valeurs capables de nous faire gravir des montagnes. C’est donc sur cette note positive que s’annonce l’année 2014, que l’on espère à la hauteur de nos attentes cinématographiques…

 

© Dreamworks Pictures

© Dreamworks Pictures

 

 
 
 

Alexis Pitallier

 

1 .Man of Steel
Qui aurait pu croire que Zack Snyder fasse pire que ce qu’a fait Bryan Singer avec Superman Returns ? On attendant beaucoup mieux de la part du réalisateur de Watchmen et des responsables de The Dark Knight Rises… Le résultat est un blockbuster sans âme, interminable, incohérent, et, en plus, monté et filmé avec les pieds… Du beau gâchis !!

 

© Warner Bros Pictures

© Warner Bros Pictures

 
 
 
 

2. Die Hard : belle journée pour mourir
Vous pensiez qu’il ne pouvait pas y avoir plus nul que Die Hard 4 ? Erreur ! Die Hard 5 mérite de figurer au palmarès des ratages complets. Bruce Willis a l’air fatigué, les dialogues pourraient être écrits par un enfant de 6 ans. On a rarement vu autant de mauvais goût dans la réalisation (montage épileptique, zooms et travellings incessants). Libérez John Mc Tiernan !!!

 

© 20th Century Fox

© 20th Century Fox

 
 
 
 

3 .Insaisissables
Le titre de cette « chose » devrait plutôt être « Indéfendable ». L’énervement arrive vite à la vue de ce numéro d’esbroufe qui transpire de prétention, avec son scénario alambiqué et sa mise en scène tape-à-l’œil. A oublier…

 

© SND

© SND

 
 
 
 

4. 12 ans d’âge
Mais que diable Patrick Chesnais et François Berléand sont-ils venus faire dans cette galère ? Cette histoire de  potes qui font les gamins et multiplient les « conneries » n’a rien d’intéressant. Le comble est atteint quand la comédie vire à la tragédie sans crier gare et sans qu’on en voit les enjeux et l’utilité.

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 

 
 
 

5. The Mortal Instruments : La cité des ténèbres
Vous pensiez ne pas trouver pire que la saga Twilight dans le genre romance fantastique pour ados ? Vous pourriez changer d’avis en regardant le premier opus de la saga Mortal Instruments… Même Lily Collins ne sauve pas le film. C’est dire !

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

6. Sublimes créatures
Dommage que ce film qui commence comme un portrait intéressant d’un adolescent laisse place à un ersatz de Twilight avec des sorcières… L’acteur révélé par Tetro et la fille de Jane Campion s’en sortent pourtant pas mal dans le rôle des héros …

© SND

© SND

 
 
 
 

7. After Earth
Le réalisateur doué de 6ème sens semble être vraiment parti pour toujours. Après Phénomènes et Le dernier maître de l’air, Shyamalan se plante encore avec ce film insipide. Will Smith n’a jamais été aussi mauvais. Ce n’est pas en ayant l’air d’être constipé qu’on a forcément l’air sérieux …

© Sony Pictures

© Sony Pictures

 
 
 
 

8. Elysium
Grosse déception de la part de Neill Blomkamp ! Alors qu’on s’attendait à une nouvelle « claque » comme District 9, on se retrouve avec un film niais. Et pourtant, le pitch et l’univers visuel étaient assez intéressants …

 

© Sony Pictures

© Sony Pictures

 
 
 

 

9. Dracula 3D
Sérieux ?? C’est vraiment Argento qui a réalisé « ça » ? Son Dracula est digne de figurer dans « Escale à Nanarland ». Et dire qu’il est sorti au cinéma (et en 3D en plus !) alors que Byzantium de Neill Jordan, à qui on doit le culte Entretien avec un vampire, aura uniquement droit à une sortie « direct to dvd » … La vie est injuste, parfois …

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 

 

10. Les amants passagers
Oublions cette parenthèse comique inutile dans la filmographie de Almodovar et replongeons-nous plutôt dans l’excellent La Piel que habito en attendant ses prochains films.

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 

 

 

 

  Amandine Thebault

 

1. Les Misérables
Cet objet pleurnichard est de loin la torture de l’année.

© Universal Pictures

© Universal Pictures

 
 
 
 
2. Chez nous c’est trois
Juste long et ennuyeux au possible.

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

3 . Belle du seigneur
Mauvais sur tous les plans.

© Ocean Films

© Ocean Films

 
 
 
 

4. World War Z
Un grand acteur dans un navet.

© Paramount Pictures

© Paramount Pictures

 
 
 
 

5. Insaisissables
Plaisant mais décevant.

© SND

© SND

 

6 .La vraie vie des profs 
Mal mené et bourré de clichés.

© Universal Pictures

© Universal Pictures

 
 
 
 
7. Pop Redemption
On pourrait trouver des excuses à ce film… Mais non.

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 
 
 
 

8. Kick ass 2
Dommage.

© Universal pictures

© Universal pictures

 
 
 
 
9. Du plomb dans la tete
Sans surprises.

© Metropolitan filmexport

© Metropolitan filmexport

 
 
 

10. Le majordome
A avoir été survendu par la critique, on s’attendait à mieux. Beaucoup mieux.

 

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

 

Commentaires