Ilan Ferry 13 - février - 2014 Best of, DVD/Blu-ray

 

Un biopic loin d’être révolutionnaire, deux Jackie Chan pour le prix d’un ou encore les premiers pas réussis d’un Christophe Gans pas encore perdu dans la forêt de la Belle & la Bête… tel est le programme de ce nouveau mix qui vous réserve bien d’autres surprises.
 
 
 

© HK Video

© HK Video

Twin Dragons (DVD). Un film de Tsui Hark et Ringo Lam. Avec Jackie Chan, Jackie Chan, Maggie Cheung. Disponible en dvd & Blu-ray depuis le 10 février 2014 chez HK Vidéo.
 
Si l’unique réunion entre la star martiale Jackie Chan et les réalisateurs Tsui Hark (The Blade) et Ringo Lam (City on Fire), ne se hisse pas à la hauteur des attentes, le résultat n’en reste pas moins plaisant. Indéniablement mineure, cette œuvre de charité narrant les retrouvailles de frères jumeaux séparés à la naissance, offre son lot de quiproquos identitaires (à l’humour très cantonais), de cascades (signées par quelques uns des meilleurs chorégraphes issus de l’ex colonie britannique), et tout pleins de caméos de célébrités venues généreusement prêter leur concours à l’entreprise. Serez-vous capables de toutes les reconnaître ? Reconnaissons au moins que le transfert utilisé se révèle plutôt propre et bien défini. Le mixage 5.1 des pistes Dolby Digital n’apporte qu’assez peu de satisfaction en terme de spatialisation mais rehausse le niveau d’une édition éditorialement réduite à un press-junket de Jackie Chan d’à peine trois minutes ! JM

 

Note film : 3/5
Note image : 3,5/5
Note son : 3/5
Note bonus : 1/5

 
 
 
 

© HK Video

© HK Video

Le mystère des balles fantômes (DVD). Un film de Chi Leung Law. Avec Ching Wan Lau, Nicholas Tse,  Xiang Bin. Disponible en dvd & Blu-ray dès le 19 février 2014 chez HK Vidéo.
 
Vendu comme un mix entre les derniers Sherlock Holmes et Detective Dee, Le mystère des balles fantômes avait toutes les allures de la contrefaçon chinoise. Bien que la comparaison soit inévitable (le climax explosif filmé quasi à l’identique du premier opus de la franchise de Guy Ritchie), le film réussi le modeste exploit de se distinguer parmi ses prédécesseurs. Bien qu’elle aurait gagné à cultiver une personnalité plus affirmée, cette enquête divulguant le mystère sur plusieurs meurtres liés au suicide d’une ouvrière d’une manufacture d’armes, se regarde avec une gourmandise non feinte. Sa mise en scène, son interprétation et sa direction artistique lui garantissant une facture plus que correcte. Des louanges qu’on peut aisément attribuer aux prestations techniques du dvd proposant une image et un son Dolby Digital 5.1 optimums. A côté, les courtes featurettes faisant office de making-of, et plusieurs scènes coupées sans intérêt proposent un contenu maigrelet.  JM

 

Note film : 3,5/5
Note image : 4/5
Note son : 4/5
Note bonus : 2/5

 

 
 
 

© Seven Sept

© Seven Sept

Crying Freeman (Blu-ray). De Christophe Gans. Avec Mark Dacascos, Julie Condra, Tchéky Karyo. Disponible en Blu-ray depuis le 10 février 2014 chez Seven Sept.
 
Vestige d’un cinéma « français » des années 90 à contre courant du naturalisme ambiant, Crying Freeman révèle aujourd’hui ses défauts de jeunesse, sans pour autant perdre de la superbe lui ayant valu sa réputation : à savoir celle d’une adaptation fidèle, baroque et sensuelle du manga de Kazuo Koike. Supervisé par Christophe Gans, le nouveau transfert HD tend à respecter les choix esthétiques originaux sans gonfler la copie par un abus de lissage numérique. Toutefois, on ne peut s’empêcher de trouver la définition et le ton granuleux de l’image un brin perfectible. Rien à redire par contre de la piste anglaise DTS-HD surpassant aisément celle de l’édition collector dvd (datant de 2001), dont les excellents bonus sont repris sur un second disque, auxquels s’ajoutent une nouvelle et passionnante interview de Gans, d’une autre plus conventionnelle de Mark Dacascos, ainsi que du premier épisode de la série animée permettant de s’adonner au petit jeu des comparaisons. JM

 

Note film : 4/5
Note image : 3,5/5
Note son : 4/5
Note bonus : 5/5

 
 
 
 

© Seven Sept

© Seven Sept

Riddick (Blu-ray). De David Twohy. Avec Vin Diesel, Karl Urban, Katee Sackhoff. Disponible en DVD et Blu-ray depuis le 18 janvier 2014 chez Seven Sept.
 
Démarrant sur les chapeaux de roue, ce troisième opus des aventures cinématographiques de Riddick perd peu à peu de sa superbe pour se muer à mi chemin en remake à peine déguisé de Pitch Black. Dommage car tout concourrait à faire de ce segment un sacré morceau de S.F. épique surtout au regard de la conclusion de l’épique Les Chroniques de Riddick. Rien à redire cependant sur le Blu-Ray qui se fend d’un superbe transfert HD retranscrivant à merveille les multiples teintes chromatiques du métrage. Les pistes DTS-HD anglaise et française ne manquent pas de coffre surtout quand il s’agit de dézinguer de méchantes bêbetes. Niveau bonus, outre le choix entre la version ciné et la Director’s cut (enrichie de huit minutes), le disque propose 5 sympathiques featurettes et une scène clé du film animée.  IF

 
 
Note film : 2,5/5
Note image : 4,5/5
Note son : 4/5
Note bonus : 2,5/5

 
 
 
 

© Seven Sept

© Seven Sept

Jobs (Blu-Ray). Un film de Joshua Michael Stern. Avec Ashton Kutcher, Dermot Mulroney, Matthew Modine. Disponible en DVD et Blu-Ray depuis le 21 décembre 2013 chez Metropolitan.
 
Ceci est une revolution … Voilà ce qu’on aurait aimé dire de ce premier biopic consacré au légendaire créateur d’Apple. Las, si Ashton Kutcher impressionne dans la peau de Steve Jobs, le film lui se borne à faire l’impasse sur la psyché de ce génie du marketing réduit ici à la condition de prophète numérique. D’où l’impression de se retrouver devant un film hésitant constamment entre hagiographie et longue pub pour Apple. Techniquement, le disque s’en sort très bien avec un master plus que correct et des pistes sons avantageant comme il se doit dialogues et B.O. Plus intéressants que le film, les suppléments font la part belle aux interviews dont une, plus qu’approprié, de Xavier Niel prêtant allégeance avec une modestie étonnant à son gourou Steve Jobs. Les scènes coupées quant à elles laissent entrevoir de ce que le film aurait pu être en creusant un peu plus le perfectionnisme quasi maladif de Jobs. IF
 
 
Note film : 2/5
Note image : 4/5
Note son : 4/5
Note bonus : 3,5/5

 
 
 
 

© Wild Side Video

© Wild Side Video

Gun Crazy (DVD + Blu-Ray). Un film de Joseph H. Lewis. Avec Peggy Cummins, John Dall, Berry Kroeger. Disponible en édition collector DVD /Blu-Ray depuis le 04 décembre 2013 chez Wild Side Video.
 
Figurant parmi les œuvres fondatrices du film noir, Gun Crazy (aka Le Démon des armes en VF) n’a rien perdu de sa force malgré ses 64 printemps. Fortement influencé par les méfaits du gang Barrow, Gun Crazy est un film fiévreux, décadent, subversif , bref une date importante dans l’histoire du polar, de celles qui marquent un genre au feutre indélébile. Wild Side n’a pas ménagé ses efforts et nous offre une édition de toute beauté. Outre une image et un son magistralement restauré, cette édition collector propose un fascinant livre de 220 pages entièrement consacré au film. Ou comment allier plaisir de cinéphile et de collectionneur en un seul et même objet. A ranger bien précieusement à coté de l’édition collector de l’encore plus inestimable Nuit du Chasseur toujours édité par Wild Side. IF

 

Note film : 4/5
Note image : 4,5/5
Note son : 4/5
Note bonus : 4/5

 
 
 
 

© Wild Side Video

© Wild Side Video

The Agent (DVD). Un film de Seung Wan Ryoo. Avec Jung -woo Ha, Suk-kyu Han, Seung- beom Ryu. Disponible en DVD et Blu-Ray depuis le 04 décembre 2013 chez Wild Side Video.
 
Quand la Corée du Nord donne dans le film d’espionnage ça donne The Agent, anti thèse de l’œuvre de propagande mettant dos à dos deux forces antagonistes et leurs versants tentaculaires pour mieux dénoncer les méfaits d’un conflit encore trop peu exploré par le cinéma. Se réclamant autant de John le Carré que de Robert Ludlum, ce vrai/faux versant coréen de La Mémoire dans la peau n’emprunte à ce dernier que son traitement rigoureusement nerveux de l’action tout en le parant d’un propos politique plus malin qu’il n’en a l’air. A la fois film d’espionnage et réflexion pertinente sur la raison d’Etat, The Agent bénéficie de scènes d’action hallucinantes et d’une efficacité redoutable. Ou comment renvoyer dans les cordes certains contemporains occidentaux. Techniquement, le DVD assure le spectacle via notamment de très denses pistes DTS. Les bonus levent le voile sur la formidable mécanique derrière cet atypique film d’espionnage made in Corée. IF

 

Note film : 3,5/5
Note image : 4/5
Note son : 4/5
Note bonus : 3,5/5

 

Commentaires