Ilan Ferry 20 - décembre - 2012 News

 

Fast Five avait remis sur le devant de la scène un certain cinéma burriné à base de muscles saillants et de trop plein de testostérone. Après une courte accalmie, Pain & Gain de Michael Bay pourrait bien s’inscrire dans la même lignée. Mark Wahlberg et Dwayne Johnson incarnent les membres d’un gang de bodybuilders dopés aux anabolisants et multipliant les méfaits entre décembre 1999 et janvier 2000. Coup de punch prévu pour le 28 aout 2013 !

 

 

Commentaires