Raphael Borfiga 15 - octobre - 2012 Best of, Dossiers

 

A l’occasion de la sortie de The Paperboy, Cinevibe revient sur le parcours de Zac « l’idole des jeunes » Efron !

 

 

Zac Efron n’est pas qu’un beau gosse, c’est aussi un acteur ! Chanter, danser, jouer la comédie, faire craquer les filles et certains garçons, Zac Efron sait tout faire. Enième minet comme la télévision et le cinéma américains savent les reproduire à outrance, le petit Zac a débuté sa jeune carrière dans une série passée plutôt inaperçue, sauf pour les téléspectateurs des après-midi de M6 et Série Club, Summerland. Auparavant, il avait fait de rares apparitions dans des séries plus connues comme Urgences. Mèche rebelle, peau lisse et yeux d’un bleu éclatant, Zacounnet a le physique idéal pour devenir un bon produit Disney Channel comme le seront quelques années plus tard, les Jonas Brothers.

 

Zac Efron

© Tous droits réservés

 

C’est son rôle de Troy Bolton dans le téléfilm, High School Musical, qui fait de lui une star outre-atlantique. Il mène la danse dans cette comédie musicale parfaitement calibrée pour les ados et enchaîne ce type de rôle d’abord dans Hairspray puis dans les deux suites de High School Musical dont le troisième volet sort au cinéma tant le succès des deux premiers a été énorme à la télévision américaine. Le monde découvre alors ce californien multifonction et chaque apparition du beau Zac provoque l’hystérie chez ses fans. Unes des magazines people, vie privée exposée au grand jour, rumeurs sur une possible homosexualité, photos de ses oreilles sales, tout y passe quand on devient une star internationale…On a l’occasion de le retrouver en 2009 dans 17 ans encore qui fait figure de transition dans sa carrière. Il ne chante plus, ne danse plus, mais le film reste une comédie légère, et plutôt réussie, dans laquelle il interprète un trentenaire qui retrouve son physique d’ado. Zac Efron est convaincant dans ce rôle et il prouve qu’il peut aussi jouer des scènes « matures ».

 

Zac Efron

© Tous droits réservés

 

Burr Steers, le réalisateur, lui fait tourner alors son premier drame l’année suivante, Le Secret de Charlie St-Cloud. Zac Efron ne devient plus seulement un acteur à minettes mais un acteur tout court, que l’on peut prendre au sérieux. Il enchaîne avec des films plus adultes comme Happy New Year en 2011 et  l’inédit The Lucky One  qui sortira directement en vidéo chez nous au moins de décembre, avant de donner la réplique à Nicole Kidman dans le thriller Paperboy. Tête à claques pour les uns, fantasme pour les autres, Zac a laissé tombé son look de minet pour arborer depuis quelques temps des cheveux courts et une barbe naissante qui en font le sosie de Jared Leto. Comme beaucoup avant lui, il a décidé de mûrir et de se métamorphoser, faisant un peu de gonflette, pour quitter cette image d’ado qui lui collait à la peau. Il s’est émancipé de sa période Disney Channel et l’âge aidant (25 ans le 18 octobre), Zac Efron est devenu un adulte.
 
 

 

Commentaires