Alexis Pitallier 6 - mars - 2015 Critiques

 

Un film de Will Gluck. Avec Jamie Foxx, Quvenzhané Wallis, Cameron Diaz. En salles depuis le 25 février 2015.

 

Après une première adaptation au cinéma par John Huston, la comédie musicale Annie revient une nouvelle fois au cinéma avec Jamie Foxx et la petite star des Bêtes du sud sauvage. Un peu (beaucoup) cul-cul mais sympa.

 

Note : 3/5

 

Créé en 1924, le comic strip d’Harold Gray Little Orphan Annie racontait l’histoire d’une petite orpheline qui arrive dans la vie d’un milliardaire qui s’en trouve bouleversée. Cette BD devenue l’une des plus célèbres des États-Unis a connu plusieurs adaptations, dont les plus connues sont la comédie musicale de Broadway créée en 1977 et le film de John Huston avec Albert Finney et la petite Aileen Quinn sorti en 1982. Dans la version de 2014 produite par Columbia Pictures, Will Smith et Jay-Z, Jamie Foxx et Quvenzhané Wallis reprennent les rôles du milliardaire et de Annie. Il faut saluer pour cela le casting qui montre un vent de modernité. Autres changements, Annie n’est plus une orpheline mais une enfant placée, l’histoire ne se passe plus dans les années 30 mais de nos jours et le milliardaire devient un homme d’affaires candidat à la mairie de New York qui doit accueillir Annie pour les besoins de la campagne. Cette nouvelle adaptation plaira certainement aux enfants et aux adultes que les films sucrés ne rebutent pas. Car avouons-le : Annie n’est rien d’autre qu’un gros bonbon musical. Mais par les temps qui courent, un peu de sucreries ne peut pas faire de mal, d’autant plus que l’on rit pas mal. La petite Quvenzhané Wallis, révélation du film Les Bêtes du sud sauvage, crève l’écran une nouvelle fois. Jamie Foxx est amusant dans un inhabituel rôle comique. Cameron Diaz en fait des tonnes en Mrs Hannigan, mais ce n’est pas pour nous déplaire. Au point de vue musical, c’est plutôt réussi, mais la chorégraphie n’a rien d’original. Les chansons sont remises au goût du jour avec l’aide de la chanteuse Sia. Si l’une est insupportable (« I Think I’m Gonna Like It Here »), la plupart sont sympa, en particulier les célèbres chansons « Tomorrow » et « Hard Knock Life » dont Jay-Z avait fait une version rap à la fin des années 90. Difficile de ne pas avoir envie de les fredonner après avoir vu le film. En revanche, les parents qui veulent emmener leurs enfants en bas âge se retrouveront devant un cruel dilemme. Ils devront choisir d’aller le voir en version française avec les chansons doublées en français, ce qui ôterait presque tout le charme du film, ou en version originale au risque que les enfants ne puissent pas suivre.

 

© Sony Pictures

© Columbia Pictures

 

Si vous aimez les comédies musicales pour enfants et les sucreries, ce film est fait pour vous. Si vous êtes y êtes réfractaires et que vos enfants veulent le voir, on vous souhaite bien du courage…

 

Commentaires