Kevin Cattan 29 - juin - 2015 Critiques

 

Un film de Doug Ellin. Avec Kevin Connolly, Adrian Grenier et Jeremy Piven. En salles depuis le 24 Juin 2015.

 

L’attente fut longue mais les Boys are back, et c’est un immense plaisir de les retrouver !

 

Note : 4,5/5

 

11 Septembre 2011. C’est une tragédie pour les fans puisque HBO diffuse le dernier épisode d’Entourage. Pour beaucoup, ce dernier épisode fut raté, à l’image de sa saison. En effet, son créateur Doug Ellin bouclait toutes les intrigues en trente minutes. C’est chose rattrapée puisque dès les cinq premières minutes d’Entourage le film, il jette ouvertement tout ce qui n’a pas marché lors de la dernière saison de sa série. Et le meilleur est à venir. Dès les premières images, Ellin rappelle aux fans pourquoi ils aiment Entourage et ne les décevra pas tout du long. On pouvait redouter des facilités scénaristiques, que la transposition sur grand écran ne fonctionne pas, que les personnages ne soient pas étoffés. Bonne nouvelle, il n’en est rien. Que ce soit Vince, E, Drama, Turtle ou Ari, chaque personnage a son histoire avec et en-dehors du groupe, ce qui ne peut que fonctionner. Le film se déroule huit mois après le dernier épisode de la série. Vince doit gérer la réalisation de son film qu’il refuse de projeter, E s’occupe de ses relations amoureuses et de l’arrivée de son enfant, Drama est toujours en quête de célébrité , Turtle tombe amoureux de la combattante Ronda Rousey (Expendables 3, Fast &Furious 7) tandis qu’Ari doit gérer son mariage, son studio et le futur mariage de son ex-assistant, Lloyd.

Warner Bros Pictures

Warner Bros Pictures

 

A dire vrai, c’est bien Ari Gold le personnage principal du film. La série se terminait sur lui, le film reprend son histoire là où elle s’était arrêtée. Et si Jeremy Piven vole la vedette à Kevin Connolly, Adrian Grenier, Kevin Dillon et Jerry Ferrara, ces derniers sont tout de même bien présents et excellents tous autant les uns que les autres. Ellin joue la carte de la nostalgie en faisant revenir des seconds rôles connus des fans (Lloyd, Sloan, Mrs. Ari, Billy Walsh, Shauna, Dana Gordon…) mais ajoute également de nouvelles guests (Liam Neeson, notre Thierry Henry national, Jon Favreau, Pharrell, Emily Ratajkowski, Armie Hammer et le producteur Mark Wahlberg évidemment) qui feront le show avec notre groupe d’amis préféré. Et les deux antagonistes du film ne sont autres que Billy Bob Thornton et Haley Joel Osment, l’ex héros prometteur du Sixième Sens qui a l’air de prendre du plaisir (et qui a surtout pris du poids) en revenant sous les projecteurs. Des punchlines dantesques et hilarantes, des personnages aboutis, une bande originale au top, un casting toujours aussi bon, une mise en scène inédite (Ellin conserve le style de mise en scène de la série), et un excellent scénario qui vient sublimer la fin d’une ère. Forcément, on aimerait une suite, maintenant…

 

Entourage est un film fait pour les fans, ni plus ni moins. Ces derniers adoreront. Sinon, c’est le film le plus cool de l’année.

 

 

Commentaires