Ilan Ferry 31 - octobre - 2013 Best of, Critiques

 

Un film de David Perrault. Avec Jean-Pierre Martins, Denis Ménochet, Philippe Nahon. En salles depuis le 23 octobre 2013.

 

Un premier film d’une maitrise impressionnante à voir d’urgence avant qu’il ne disparaisse.

 

Note : 4/5

 

Sorti dans la plus grande discrétion et injustement pris en sandwich entre l’extraordinaire Gravity et le fort minable Malavita, Nos héros sont morts ce soir ne mérite toutefois pas de faire les frais des engouements suscités par ces deux mastodontes. Parce que le cinéma français ne se résume pas au cynisme d’un Luc Besson pissant allégrement sur les films de mafia ou des réunions de potes dissertant sur leurs turpitudes de lovers, ce premier film de David Perrault sonne comme une douce alternative. Véritable bête de festivals aux références très présentes mais jamais ostentatoires, Nos héros sont morts ce soir est un objet étrange, un diamant brut ne rentrant dans aucune case prédéfinie. Cinéphage de première, Perrault est parvenu à ne pas laisser sa passion phagocyter ses talents de conteur. Transpirant l’amour du cinéma du début à la fin, Nos héros sont morts ce soir se pare de tout cynisme ou velléités auteurisantes et préfère prendre les atours d’un conte atypique à mi chemin entre Marcel Carné, Jean Pierre Melville et Audiard père. C’est un peu ça Nos héros sont morts ce soir, un univers atypique où se télescopent gueules cassées et autres victimes collatérales de la vie dans un Paris presque hors du temps malgré son fort ancrage dans les années 60.

 

© UFO Distribution

© UFO Distribution

 

Réflexion sur le masque et la quête d’identité, cette très belle histoire d’amitié se pare d’une classe folle via une mise en scène élégante aux images ultra léchées mais surtout grâce à un casting très réussi où prédominent les excellents Jean-Pierre Martins et Denis Ménochet.  Véritable force de la nature en retenue constante, le premier se fond admirablement bien dans l’univers de Perrault comme si celui-ci avait été crée spécialement pour lui. A ses cotés, Ménochet se révèle fort touchant dans la peau d’un doux rêveur mal dans ses pompes en quête de reconnaissance. L’ensemble forme un tout cohérent d’une admirable tenue tant d’un point de vue formel que scénaristique et qui évite soigneusement de tomber dans l’écueil du fourre tout pour mieux laisser transparaitre la personnalité d’un auteur à part entière. Un film sur lequel on pourrait encore écrire beaucoup de lignes mais le mieux serait de se précipiter pour le voir en salles avant qu’il disparaisse des salles obscures.

 

 

Dense et beau, Nos héros sont morts ce soir fait partie de ces pépites à coté desquelles il serait vraiment dommage de passer. Un vrai coup de cœur !

 

 



Powered by Preview Networks

Commentaires