Ilan Ferry 25 - juillet - 2019 DVD/Blu-ray

 
Un film de Joe Penna. Avec Mads Mikkelsen, Maria Thelma Smàradottir. Disponible en DVD & Blu-ray depuis le 19 juin 2019.

 

Film : 3/5

 
Mads Mikkelsen (presque) seul contre la nature… c’est la promesse d’Arctic, survival dans lequel le comédien incarne un homme perdu en plein Arctique après le crash de son avion et qu’un évènement inattendu va pousser à se frayer un chemin dans cette nature hostile et glacée. Assez simpliste, le pitch sert surtout de prétexte au réalisateur Joe Penna – dont c’est ici le premier film- pour filmer un paysage aussi beau qu’hostile qui ne manquera pas d’en faire de toutes les couleurs à un Mads Mikkelsen aussi sobre que digne. Face à lui-même le comédien se révèle très convaincant. Le voire affronter les éléments avec son lot de petites victoires et de grandes défaites à quelque chose d’extrêmement touchant, le film n’essayant jamais d’en faire trop pour dépeindre ce combat pour la survie. Et si cette sobriété est tout à l’honneur du film, elle en vient par moment à la desservir, le spectateur n’ayant d’autre choix que de suivre ce périple de manière assez passive sans jamais véritablement vibrer devant les évènements se déroulant devant lui. A trop vouloir éviter l’emphase, Arctic finit par être un poil trop clinique, froid (attention blague !) dans son traitement et on aurait aimé qu’en lieu et place d’un simple « guide de survie », le film finisse par dérouler d’autres enjeux peut-être plus humains. Ce qu’il parvient partiellement à faire lorsqu’il se focalise sur la relation entre son héros et l’autre survivante qu’il a trouvé. Dès lors Arctic lâche ses oripeaux de survival pour s’imposer comme un beau drame humain où la sobriété de la mise en scène renvoie à celle du jeu d’un Mikkelsen émotionnellement et physiquement très investi.

 

The Jokers

 

Blu-Ray : 3/5

 

The Jokers

 

Image et son : 4/5

 
En Blu-ray, Arctic brille de mille feux en particulier lorsqu’il s’attarde sur ses beaux paysages avec leurs teintes tout à tour blanches et d’un bleu cristallin. L’éditeur nous gratifie donc d’un joli master au piqué précis et aux contrastes soutenus. Niveau son, les pistes anglaise et française DTS-HD Master Audio 5.1. sont à l’image du film : sobres. Pas de quoi crier au scandale, Arctic ne capitalisant pas particulièrement sur ses dialogues ou des effets pompiers superflus. De quoi se concentrer davantage sur la belle partition de Joe Trapanese.

 

The Jokers

 

Interactivité : 2/5

 
Niveau suppléments c’est un peu les vaches maigres puisqu’il faudra se contenter sur une poignée de scènes coupées pour la plupart anecdotiques. Dommage, un commentaire audio et/ou un making of revenant sur un tournage qu’on imagine difficile n’auraient pas été de trop.

 

The Jokers

 

La bonne vibe : un survival sobre porté par un excellent Mads Mikkelsen

 

La mauvaise vibe : une édition chiche en bonus

 

Conclusion : Le pari était risqué mais Arctic s’en sort relativement bien, dommage qu’on en apprenne pas plus sur des conditions de tournage forcément particulières.

 
 

Commentaires