Ilan Ferry 17 - mars - 2013 Best of, DVD/Blu-ray

 

Un film de Ben Affleck. Avec Ben Affleck, John Goodman, Bryan Cranston. Disponible en DVD & Blu-ray chez Warner Home Video depuis le 13 mars 2013.

 

 

Note : 4/5

 

 

En 1979, un agent de la CIA prévoit d’exfiltrer six américains d’Iran en les faisant passer pour une équipe de tournage canadienne en plein repérages pour un film de science fiction. L’histoire est tellement improbable qu’elle semble tout droit sortie d’une série B, et pourtant, elle est 100% vraie !  A quelques décennies près, Ben Affleck aurait pu être un grand nom du nouvel Hollywood. Mais voilà, le monsieur est né un peu trop tard pour poser sa pierre à l’édifice. Qu’à cela ne tienne l’ami Ben s’en va ressusciter la tendance le temps d’un film fleurant bon le vintage. Pour sa troisième réalisation, il  n’a pas choisi la facilité en s’attaquant à l’un des plus beaux coups de bluff de la célèbre agence américaine.  Un tour de force non pas filmé comme un Ocean’s Eleven mais avec une rigueur et un sérieux renvoyant directement au cinéma d’Alan J.Pakula. Une filiation que l’acteur/réalisateur assume totalement tant dans sa mise en scène ultra sobre que dans son esthétique très 70’s. Ici, point de shaky cam, bande son tonitruante ou autres éléments anachroniques mais une approche extrêmement dépouillée donnant à Argo un cachet presque suranné comme s’il avait voyagé dans le temps pour atterrir dans nos salles obscures. Pour autant, Affleck ne se repose pas uniquement sur l’aspect revival de son film et se concentre comme il se doit sur une intrigue aux multiples ramifications. De fait, ce n’est pas tant l’issue de cette mission de sauvetage qui importe que sa lente mise en place. Ici, tout est question de mécaniques au sens pluriel du terme. Enjeux humains et géopolitiques sont judicieusement mis dos à dos pour ne plus faire qu’un au centre d’un dangereux échiquier diplomatique. Petit à petit, Affleck fait monter la pression jusqu’à l’étourdissant final tendu comme le string d’une championne de culturisme  (lire la suite..)
 
 

Blu-ray : 4,5/5

 

© Warner Home Video

© Warner Home Video


 
 

Image et son 5/5

Aussi old school soit il en apparence, le master d’Argo n’en demeure pas moins de toute beauté et respecte parfaitement la photographie très 70’s du film. Il en résulte un superbe transfert n’abusant jamais du réducteur de bruits ou de quelques autres artifices. Tout y est fort bien agencé : des contrastes à la définition en passant par  une colorimétrie au diapason. Les plus minutieux pourront même compter le nombre de poils sur la barbe de Ben Affleck ou de figurants lors de l’impressionnante séquence d’ouverture grâce à un beau niveau de détails. Niveau son c’est du tout bon aussi avec une piste anglaise DTS-HD Master Audio 5.1 ne manquant pas de coffre et faisant un bel usage des divers satellites d’où se détachent parfaitement bruits de fond et dialogues. Vos voisins risquent d’ailleurs de vous en vouloir à cause du caisson de basse accusant ici une belle profondeur. Les amateurs de VF risquent toutefois d’en avoir pour leur frais tant le mixage français Dolby Digital 5.1 fait bien pâle figure à coté en dépit de son évidente efficacité.

 

© Tous droits reservés

© Tous droits reservés


 
 

Interactivité 4/5

Mais c’est bien entendu du coté des suppléments qu’Argo fait véritablement la différence. Non content de nous proposer une version longue rallongeant la sauce de neuf minutes, le Blu-ray nous propose une pelleté de bonus pour s’engouffrer encore davantage dans les arcanes de l’incroyable histoire contée par Affleck. De fait, si comme Tony Mendez (l’agent de la CIA qui a inspiré le film) vous aimez mélanger fiction et réalité, l’option PIP fait office de gadget efficace puisqu’elle vous permettra d’écouter (entre autres) les témoignages des principaux protagonistes de l’affaire tout en regardant le film.  Toujours pas rassasiés ? C’est pas grave puisque le commentaire audio de Ben Affleck et du scénariste Chris Terrio est une mine d’informations promptes à satisfaire les plus curieux. Celui n’étant pas sous titré malheureusement, il est à réserver aux anglophones acharnés.  Si les quatre autres modules présents sur ce disque sont plutôt intéressants car témoignant de l’immense rigueur dont à fait preuve Affleck sur son film, c’est surtout le documentaire S’échapper de Téhéran : l’option Hollywood qui sort du lot. Bien qu’assez discutable sur sa forme très sensationnaliste, il offre un passionnant éclairage géopolitique sur les tenants et aboutissants de cette exfiltration pas comme les autres. Une raison de plus de se jeter sur cette galette indispensable et fort bien fournie.

 

Ben Affleck, John Goodman et Alan Arkin dans Argo de Ben Affleck

© Warner Bros Pictures France


 
 

La bonne vibe : une édition techniquement et interactivement parfaite.

La mauvaise vibe : l’absence de sous titres sur le commentaire audio

 

Verdict : Tout juste auréole aux Oscars, Argo bénéficie d’un bel écrin pour sa nouvelle vie dans le monde de la video. Y’en a qui ont vraiment trop de chance !

 
 

Commentaires