Ilan Ferry 11 - mai - 2016 Best of, DVD/Blu-ray

 

Un film de S.Craig Zahler. Avec Kurt Russell, Patrick Wilson, Richard Jenkins. Disponible en DVD & Blu-ray à partir du 11 mai chez M6 Vidéo.

 

Un western horrifique redoutable d’efficacité dont on ne ressort pas indemne. Dans l’Ouest, personne ne vous entendra hurler de plaisir !

 

Film : 4/5

Avant de jouer les chasseurs de primes bourrus dans Les 8 salopards, Kurt Russell a tâté du colt dans un autre western : le crépusculaire Bone Tomahawk. Grand Prix au dernier Festival du Film Fantastique de Gerardmer, ce premier film très maitrisé de S.Craig Zahler suit l’éprouvante épopée d’une poignée d’hommes partis à la recherche d’une jeune femme enlevé par une tribu de sauvages. Un pitch à priori classique mais aussi vrai que l’Ouest recèle bien des dangers, le scénario de Bone Tomahawk, lui, n’est pas avare en surprises. A l’image d’un certain 13eme guerrier auquel il fait irrémédiablement penser (les puristes comprendront pourquoi), le film de Zahler joue la carte du mélange des genres et fait planer sur cette aventure une inquiétante aura surnaturelle. A la fois western dans la plus pure tradition du genre empruntant autant au cinéma de Ford qu’à celui de Budd Boetticher, et film d’horreur glaçant, Bone Tomahawk nous entraine vers des sentiers inconnus, un drôle de carrefour où se rencontreraient La prisonnière du désert et… Cannibal Holocaust ! Porté par des acteurs incroyables au-dessus desquels trônent les impeccables Kurt Russell et Richard Jenkins, Bone Tomahawk parvient à maintenir un délicat équilibre entre révérence sincère et audace. Il faut dire que le film prend son temps pour installer son intrigue, ses personnages et leurs inévitables antagonismes avant de basculer dans l’horreur pure et nous faire entrer de plein pied dans un tout autre film. De là à dire que Zahler a réussi à faire avec le western ce que McTiernan a fait avec le film d’aventure via son film précité, il n’y a qu’un trot de cheval qu’on serait bien tenté de franchir. Mais voilà : en dépit de ses multiples et très visibles influences, Bone Tomahawk préserve une identité propre ne serait-ce que grâce à une écriture et des personnages formidables. Il en résulte un film sobre, digne, teinté d’une certaine mélancolie et qui sait parfaitement ménager ses efforts. Zahler a signé un film d’hommes dans le sens le plus pur du terme et si l’on déplorera quelques longueurs (le film dure quand même plus de deux heures), Bone Tomahawk réussit le double pari d’être à la fois un excellent western et un très bon film d’horreur. Qui dit mieux ?

 

The Jokers

The Jokers

 
 

Blu-ray : 3,5/5

M6 Video

M6 Video

 
Si l’on peut regretter que Bone Tomahawk ne soit pas passé par la case ciné, certainement à cause d’une dernière partie à l’horreur très graphique qui lui aurait certainement fait écoper d’une interdiction aux moins de seize ans, le Blu-ray français reste une bonne alternative. En effet, le master retranscrit parfaitement les teintes à la fois poisseuses et solaires de l’Ouest sauvage et ne souffre d’aucun réel défaut que ce soit dans les scènes de jour comme de nuit. On saluera aussi le fait que l’éditeur n’ait pas usé du réducteur de bruit à outrance, faisant de Bone Tomahawk, un western techniquement symptomatique de son époque (l’usage de la HD se voit) mais néanmoins authentique. Ce n’est pas encore l’expérience salles mais on en reste proche. Le sérieux avec lequel le film a été traité se ressent même dans le son puisque nous avons droit à deux pistes anglaises DTS-HD Master Audio fort bien équilibrées que ce soit en 5.1 ou en 2.0. Leurs homologues français ont, en termes d’échantillonnage, pas à rougir de la comparaison d’autant qu’elles bénéficient d’un excellent doublage, fait suffisamment rare pour être précisé. La réelle déception vient des bonus puisque nous n’avons droit qu’à un court making of, en fait un montage d’interviews où acteurs et réalisateur se congratulent. Pas de quoi bouder son plaisir devant cette petite perle qu’il serait dommage de rater.
 
 

La bonne vibe : Un western atypique et percutant servi dans un bel écrin.

La mauvaise vibe : des bonus rachitiques.

 

Verdict : Sous ses airs de DTV, Bone Tomahawk cache un vrai et grand western qui bien que passant par la « petite » porte de la vidéo mérite de se frayer une place de choix dans votre dvdtheque. Merci à The Jokers et à M6 Vidéo d’avoir ramené cette petite perle chez nous !

 

Commentaires