Kevin Cattan 30 - mai - 2013 Best of, DVD/Blu-ray


Un film de Quentin Tarantino. Avec Jamie Foxx, Christoph Waltz, Leonardo Di Caprio. Disponible en DVD & Blu-ray depuis le 17 mai 2013 chez Sony Pictures Home Entertainment.

 

Note : 4/5

Western et post modernisme font ils bon ménage ? Une question existentielle (que nous nous sommes tous posés au moins une fois dans notre vie) à laquelle Django Unchained répond par un oui franc et massif ! Pour autant, le nouveau film de Quentin Tarantino ne joue pas tant la carte iconoclaste que ça, et prête davantage allégeance au genre qu’il explore que le mal aimé Inglorious Basterds. Prince du melting pop cinématographique déclinant à sa sauce les sous genres les plus emblématiques de la série B, Tarantino parvient de nouveau à mélanger deux tendances à priori antagonistes (le western et la blaxpolitation) pour mieux accoucher d’un objet singulier auquel il est impossible d’apposer une étiquette. Ne vous méprenez pas : en dépit de ses multiples références et de sa bande son empruntant à divers courants musicaux (et sur lequel nous reviendrons plus tard), Django Unchained reste un pur western dans la grande tradition du genre. Du générique d’ouverture à la typo et au thème musical hautement évocateurs, aux très symboliques valeurs de plans, Django Unchained transpire l’amour pour le western rital avec une nouveauté de taille : un héros… black ! En gros : imaginez le chainon manquant entre le cinéma de Bud Boetticher (ou Sergio Corbucci si on s’en tient stricto sensu aux références assumées de QT) et celui de John Singleton. Un mariage malheureux pour ceux qui ont encore en tête un certain Posse : la revanche de Jessie Lee. Sauf que Tarantino, en dépit de son coté fan boy toujours pas assagi, fait preuve de suffisamment de distance avec son sujet pour éviter une éventuelle comparaison avec le funeste et trop sérieux film de Mario Van Peebles (lire la suite)

 

 

Blu-ray : 3,5/5

 

© Sony Pictures Home Entertainment

© Sony Pictures Home Entertainment


 

Image et son : 4,5/5

 
Les visuels sont des photos officielles du film et non des captures du Blu-ray.
 
Pour son passage à la HD, Django Unchained bénéficie d’un transfert de très bonne qualité. La colorimétrie est splendide et vos rétines seront scotchées devant votre écran tant les couleurs sont éblouissantes – peut être même un peu trop – avec des rouges éclatants (siège de la calèche de Calvin Candie, giclures de sang, visage du Dr. Schultz lors d’une séquence nocturne se déroulant en hiver) . La définition est superbe et les détails sont très visibles. A noter que le film a été masterisé en numérique 4K à partir de la pellicule 35 mm originale. On espère juste que le transfert a été approuvé par Quentin Tarantino et son directeur de la photographie Robert Richardson car on a quand même beaucoup plus l’impression de voir un film tourné en numérique plutôt que sur pellicule. D’où le demi-point en moins. Mais on chipote.  Sony propose deux pistes anglaise et française en  DTS-HD Master Audio 5.1. En Anglais comme en Français, vos enceintes exploseront grâce à une spatialisation sonore incroyable. Les chevaux passent autour de vous avec les enceintes arrières, les coups de feu fusent dans tous les sens, la musique est très bien mise en avant, tout comme les dialogues que vous pourrez encore mieux savourer en VO qu’en VF. On notera un excellent sous-titrage dont la traduction est fidèle aux dialogues originaux. Malheureusement, la VF tente de s’en sortir sans grand succès.

 

© Sony Pictures France

© Sony Pictures France


 
 

Interactivité : 2/5

Pour un film d’une telle envergure (succès public et critique à l’échelle internationale) ainsi que le dernier film de Quentin Tarantino, on en attendait beaucoup plus… Si les 3 courtes featurettes A la mémoire de J. Michael Riva : La direction artistique de Django Unchained, Les Costumes de Sharen Davis et Réinventer le Western Spaghetti : Les chevaux et cascades de Django Unchained donnent la parole à quelques membres de l’équipe technique et du casting en nous apprenant quelques choses sympathiques (mais qui ne dépassent jamais l’anecdotique), 20 ans de travail : La Collection américaine XX Blu-ray de Tarantino et La B.O. de Django Unchained : spot promotionnel sont de pures vidéos promotionnelles qui ne servent pas à grand chose (et qui sont très courtes !). Pas de réel making-of ou de scènes coupées (alors qu’apparemment, il y en a pas mal qui existent) à savourer. C’est dommage pour un film comme Django Unchained, qui a encore beaucoup de choses à dévoiler ! Malgré cela, il y a un bonus qui éveille notre intérêt, c’est celui du chapitrage musical, qui nous donne la possibilité d’accéder directement à chaque morceau musical du film. Excellente chose pour un film de Tarantino ! De plus, c’est un bonus sympathique puisqu’il y a quelques morceaux qui ne figurent pas sur le CD de la bande originale. Alors, Q.T., tu nous prépares une future édition collector ?
 

© Sony Pictures France

© Sony Pictures France


 
 

La bonne vibe : Une image et un son dignes de ce qu’on l’on doit attendre du support !

 

La mauvaise vibe : Pas de bonus vraiment intéressants pour un film de cette qualité. On en aurait voulu beaucoup plus !

 
 

Verdict : Django déchaîne votre équipement HD avec une image et un son frôlant la perfection (une démo de vos prochains Blu-ray masterisés en 4K, Sony ?) Malheureusement, presque aucun bonus ne provoque un réel intérêt… Dommage pour un film aussi parfait !

 
 

Commentaires