Ilan Ferry 5 - septembre - 2011 Best of, DVD/Blu-ray

 

Un film de Renny Harlin. Avec Rupert Friend,  Emmanuelle Chirqui, Val Kilmer. Disponible en DVD &Blu-Ray depuis le 1er septembre chez E-One/ Aventi.

 

Film : 3,5/5

 

Quand on s’appelle Renny Harlin et qu’on a une filmo composée de titres aussi emblématiques que 58 minutes pour vivre, Au revoir à jamais ou encore Cliffhanger, on est forcément attendu au tournant quand il s’agit de tout faire péter ! Après l’actionner, le thriller, voire le fantastique crypto gay pour pré ados pubères (Le pacte du sang), l’ami Renny s’attaque au film de guerre. Et si les récents déboires filmiques du réalisateur (Shoot & Run pour ne citer que lui) laissaient présager le pire, les premières minutes d’Etat de Guerre balaye partiellement nos pires craintes.  Centré sur les cinq jours de conflit durant lesquels l’armée russe bouffa du géorgien au petit déj’ à grands coups de tanks et autres mitraillettes, le film de Renny Harlin ne fait pas dans la dentelle ! Et si le cinéaste semble sincèrement prendre son sujet à cœur en lui conférant une ampleur digne d’un blockbuster, il faut bien reconnaître que son propos perd quelque peu de son impact. Filmant la guerre comme une espèce de grand barnum où tout explose comme dans une pelloche de Michael Bay, Harlin dépouille quelque peu celle-ci de tout caractère réaliste, un peu comme un grand enfant jouant à la guerre.
 

© Tous droits réservés

 

Une fois sa fonction d’actionner pleinement acceptée, Etat de Guerre se transforme en divertissement très honnête et d’une générosité sans failles dans l’atomisation. D’autant plus remarquable qu’en dépit d’un budget très restreint, le cinéaste tient tellement cette histoire à cœur qu’il n’a pas renvoyé ses ambitions à la baisse. Comprendre par là que le film a beau avoir couté douze petits millions de dollars, le résultat à l’écran semble témoigner du double voire plus. De quoi faire l’impasse sur les quelques éléments nanars de l’ensemble. A commencer par un Andy Garcia cabotinant à mort dans le rôle du président géorgien secondé par un Dean Cain toujours pas remis de Lois & Clark. En deux mots comme en cent, Etat de Guerre reste une série B de bonne facture malgré ses quelques faiblesses. Ca fait du bien de revoir le Renny en forme !

 
 
 

Blu-Ray : 3,5/5

 

© E-One/ Aventi


 
Audio :
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1, Français DTS-HD Master Audio 5.1

 

Bonus :

Making of

Interviews
 
 
Un master de très bonne facture retranscrivant comme il se doit l’aspect très « à vif » du métrage. Et si l’on dénotera ici et là quelques petites fioritures, la définition elle reste on ne peut plus honnête grâce notamment à un bon niveau de détails. Emmerdez vos voisins pourrait être le credo de cette édition qui se pare de deux explosives pistes anglaise et française DTS-HD Master Audio 5.1. Dynamiques, elles confèrent une belle ampleur aux multiples explosions émaillant le film tandis que l’ensemble se montre parfaitement équilibré. Niveau bonus il faudra se contenter d’un efficace making of et de courtes interviews là où un commentaire audio et/ou un module replaçant le film dans son contexte social et politique n’auraient pas été de trop. Tant pis.

 

© Tous droits réservés

 

Image : 4/5

Son : 4,5/5

Bonus : 2/5


 

La bonne vibe : Assister au retour en force du grand Renny dans des conditions optimales.

 

La mauvaise vibe : des suppléments pas assez fouillés.

 
 

Verdict : À l’image des héros qu’il met en scène, Renny Harlin a la peau dure et le démontre à travers ce DTV qui a la bonne idée de débarquer chez nous !

 

 

Commentaires