Ilan Ferry 20 - juin - 2011 Best of, DVD/Blu-ray

 

Une série créée par Scott Sheperd. Avec Emily Rose, Lucas Bryant, Eric Balfour. DVD disponible depuis le 1er juin chez Aventi/Entertainment One.

 

Film : 3/5

En 2005, le maitre de l’horreur Stephen King écrit une courte nouvelle intitulée Colorado Kid. Dans celle-ci, deux journalistes d’une petite ile du Maine relatent à leur jeune stagiaire une bien étrange affaire : la découverte, en 1980, sur une plage de l’île, d’un cadavre avec un morceau de steak au fond de la gorge, un paquet de cigarettes, et une pièce russe dans la poche. L’identité du cadavre est inconnu jusqu’à ce que légiste découvre que le timbre fiscal du paquet de cigarettes provient du Colorado. Dès lors beaucoup de questions surviennent à commencer par comment cet homme a pu arriver sur une plage du Maine seulement cinq heures après avoir été vu pour la dernière fois au Colorado. Voilà pour la petite histoire de Colorado Kid qui, à l’époque, fut très bien accueillie par la critique, certains journalistes louant même le coté très « métafiction » de l’histoire. Cinq ans plus tard, Scott Sheperd (scénariste sur la série Dead Zone), s’inspire vaguement de la trame de fond de la nouvelle pour Haven. On y suit Audrey Parker, agent du FBI envoyée dans la petite ville d’Haven pour enquêter sur le décès d’un prisonnier évadé. Bientôt, celle-ci découvre que la ville est le théâtre d’événements étranges et qu’elle pourrait bien y découvrir beaucoup de choses sur son passé. Elle sera aidée dans sa quête par Nathan, flic du coin un peu dépassé et fils du chef de Police.

 

 

© Aventi/Entertainment One

 

Diffusé sur la chaine SyFy, Haven pourrait être vu comme un mix entre X-Files et Eureka avec son lot de phénomènes paranormaux se déroulant dans une petite ville aux grands secrets. Cependant, il faut bien avouer que le grand intérêt de la série ne réside pas tant dans son canevas emprunté à Smallville (un épisode = un habitant aux étranges pouvoirs) ni dans son maigre fil rouge trop tenu pour nous tenir réellement en haleine, mais plutôt dans ses personnages. A la fois mystérieux et atypiques, ils reflètent tous une facette différente d’Haven . Au centre, le trio Audrey/Nathan/Duke ne manque pas de piment. Si la relation entre les deux premiers prend son temps pour exister, l’arrivée de Duke (Eric Balfour), contrebandier au sourire carnassier, donne une vraie dynamique à l’ensemble dessinant des enjeux qu’on espère voir exploser lors de la saison 2. De fait, en dépit d’un cheminement très balisé, Haven inspire une réelle sympathie et parvient à cultiver intelligemment le mystère au cours des derniers épisodes, si bien qu’une fois le « finale » terminé, on a qu’une envie : voir la suite . Vivement la saison 2 !

 

 

DVD : 3,5/5

 

 

© Aventi/Entertainment One

 

Audio :  Anglais Dolby Digital 5.1, Français Dolby Digital 5.1

Bonus :

Commentaires audio

Making of (VOST, 28 min)

Les coulisses du tournage (VOST, 19 min)

Interviews (VOST, 6min 40s)

Saison 2 : les scénaristes au travail (VOST, 4min 50s)

 

 

Image : 4/5

L’éditeur nous offre un joli master pour cette série télévisée ne misant pas vraiment sur un esthétisme exacerbé. Le climat grisâtre d’Haven y est ici parfaitement retranscrit via des contrastes soutenus tandis que la définition se montre on ne peut plus efficiente pour de la SD. Soit un bon transfert laissant paraître de manière très ponctuelle un peu de bruit ici et là mais rien qui n’entache le plaisir de la vision.

 

 

© Aventi/Entertainment One

 

 

Audio : 4/5

Aussi bien en français qu’en anglais, les pistes Dolby Digital 5.1 se révèlent très efficaces notamment lors du sempiternel et très réussi générique d’ouverture aux orchestrations enivrantes. Les effets sont bien présents tandis que les voix font preuve d’une belle présence. Soit des mix parfaitement équilibrés et à la clarté cristalline.

 

 

© Aventi/Entertainment One

 

Bonus : 3/5

Disons le d’emblée : les suppléments les plus intéressants sont à chercher du coté des commentaires audio de l’équipe (malheureusement non sous titrés), belle source d’informations pour les déjà mordus. Les autres suppléments sont quant à eux quelque peu redondants en dépit d’un bon making of et d’intéressantes interviews. Cependant tout cela sent un poil trop la redite et la promo. Heureusement, si le finale de la saison 1 et son excellent cliffhanger vous ont laissé avec un beau gout d’impatience dans la bouche, le bonus intitulé Saison 2 : les scénaristes au travail a le double intérêt de révéler quelques informations sur la saison 2 et de montrer comment le pool de scénaristes parvient à pondre des intrigues qu’on espère toujours plus surprenantes !

 

 

© Aventi/Entertainment One

 

 

La bonne vibe : Une série à découvrir

La mauvaise vibe : des suppléments parfois redondants

 

Verdict : Ce coffret DVD est un bon moyen de découvrir cette sympathique série qui en dépit de quelques maladresses gagne à être connue. Une belle curiosité !

Commentaires