Ilan Ferry 3 - mars - 2014 Best of, DVD/Blu-ray

 

Un film de Denis Villeneuve. Avec Hugh Jackman, Jake Gylenhaal, Paul Dano. Sortie en DVD & Blu- ray chez M6 Vidéo depuis le  12 février 2014.

 

Film : 3,5/5

 

Jusqu’où peut aller un parent pour sauver son enfant ? C’est la question posée en substance par Prisoners dans lequel des parents font face, chacun à leur manière, à la disparition de leurs filles.  Pour son premier film américain, le réalisateur québécois Denis Villeneuve a décidé de son propre aveu de parler « d’une frange de l’Amérique qui ne fait plus confiance à ses institutions ». Loin de tout jugement moral (quoique…), le cinéaste traite de l’absence, du désarroi face à la lenteur de l’appareil système judiciaire. Des thèmes abordés avec pudeur et qui font de Prisoners un joli drame humain porté par de formidables acteurs. Excellent en père meurtri, Hugh Jackman incarne à la perfection les multiples facettes d’un homme faisant face à ses propres contradictions. Face à lui, Jake Gylenhaal ne dépareille pas dans la peau d’un inspecteur au sang froid. Des performances si emblématiques qu’elles en viennent à éclipser le reste du cast, Terrence Howard et Maria Bello en tête. Dommage que l’alibi policier ne tienne pas vraiment et s’appuie sur un nombre de scories fleurant bon le polar d’été. Et si on se rend bien compte que l’intrigue ne sert que de prétexte à Villeneuve, on aurait aimé que Prisoners s’appuie davantage sur ses personnages que sur leur inscription au sein de situations types. A force de consensus, Prisoners perd parfois de sa force mais parvient à faire mouche lorsqu’il se situe dans cette zone de gris dans laquelle nous pouvons tous nous retrouver un jour.

 

© M6 video

© M6 video

 

 

 

DVD 3,5/5

Techniquement, le DVD s’en sort plutôt bien. En effet, l’image retranscrit parfaitement les teintes sombres et grisées du film. Les noirs sont denses et la profondeur de champ assez accrue ne laissant entrevoir que peu de bruit vidéo (voire quasiment pas). Un bon transfert SD loin d’être bâclé. Coté son, les pistes anglaise et française Dolby Digital 5.1. font preuve d’une belle spatialisation comme en témoignent les séquences d’averse où la pluie semble s’inviter chez nous. Les voix ne sont pas en reste et bénéficient d’une bonne présence. Leurs homologues Dolby Digital 2.0 conviendront parfaitement aux non possesseurs de home cinema. Petite déception concernant les bonus puisque nous n’avons droit qu’à un très court making of et une interview croisée de Hugh Jackman et Denis Villeneuve. Dans le premier, les acteurs évoquent leur travail de manière assez consensuel tandis que le second module permet à Hugh Jackman et Denis Villeneuve de revenir sur la genèse du film et sur ce qui les a fasciné dans le scénario. Pas de quoi sauter au plafond même si les intervenants se révèlent intéressants. Un commentaire audio et/ou des scènes coupées n’auraient pas été de trop.

 

© M6 video

© M6 video

Image : 4/5
Son : 4/5
Interactivité : 1,5/5

 

 

La bonne vibe : la possibilité de se reperdre dans le sombre labyrinthe échaffaudé par Denis Villeneuve.

 

La mauvaise vibe : des suppléments trop surperficiels.

 

Verdict: un film qui gagne à être (re)découvert malgré ses menus défauts.

 

Commentaires