Ilan Ferry 25 - juillet - 2011 Best of, DVD/Blu-ray

 

Un film de Patrick Hughes. Avec Ryan Kwanten, Steve Bisley, Tommy Lewis. Disponible en DVD & Blu-Ray depuis le 21 juillet 2011 chez CTV International.

 

Film : 3/5

 

Encore trop méconnu en France, le cinéma australien opère cependant depuis quelques années un beau retour en force grâce notamment à Greg McClean dont le glaçant Wolf Creek demeure encore dans toutes les mémoires. C’est donc presque sans surprise que l’on voit e dernier au générique de Red Hill dont il est le producteur. Injustement privé de sortie salles, ce savant mélange entre slasher et western se fraye un chemin très discret vers nos vidéos clubs. Doit-on le snober pour autant ? Bien au contraire. Récit de vengeance à la sauce Crocodile Dundee, ce premier long de Patrick Hughes met en scène un jeune rookie (Ryan Kwanten, le frangin un peu neuneu de Sookie dans True Blood) fraichement débarqué dans une petite ville australienne. A peine a-t-il posé ses guêtres qu’il doit faire face au retour d’un mystérieux autochtone tout juste évadé de prison pour solder quelques comptes. Sauf que les apparences sont souvent trompeuses…

 

© CTV International

 

Dès les premières images, Red Hill fait preuve d’une rigueur étonnante dans son respect des codes inhérents au western transposé à notre époque. Un peu trop même, tant le film, croulant sous les clins d’œil et poses ultra iconiques, peine parfois à se trouver une identité propre. Un aspect qui a pour effet de phagocyter l’ensemble. Dommage tant le talent de Hughes nous saute littéralement à la figure au détour de séquences superbes, sublimées par la photo de Tim Hudson. Tout y est ici carré et frontal, nos amis de l’outback n’ayant pas leur pareil pour mettre en images une violence sèche et rude  comme le démontrent les meurtres perpétrés par le « boogeyman » de service. Vous l’aurez compris : les qualités de ce bel exercice de style sont avant tout plastiques. Pas de quoi bouder son plaisir, cette petite pelloche inventive et bourrée de bonnes intentions témoigne plus que jamais de la vigueur d’un cinéma qu’on aimerait voir davantage dans nos salles obscures !

 

 

DVD : 3,5/5

 

© CTV International

 

Audio :
Anglais Dolby Digital 5.1, Français Dolby Digital 5.1, DTS 5.1

Bonus :
Making of (VOST, 11min)

 

Red Hill à beau être un DTV son traitement technique, lui, n’a pas à rougir de la comparaison avec de plus gros titres. Ainsi, le film bénéficie d’un très beau master retranscrivant parfaitement les magnifiques paysages ponctuant cette vendetta sauvage. Les séquences nocturnes sont tout aussi bien loties via des noirs d’une belle profondeur. Niveau son si on regrette que la version originale ne soit pas mixée en DTS force est de constater que la piste anglaise Dolby Digital 5.1 envoie du lourd à l’instar de la piste française DTS 5.1 qui fait des merveilles lors des gunfights. La réelle déception de ce DVD est à chercher du coté des bonus puisque nous n’avons droit qu’à un court making of, certes intéressant mais beaucoup trop court, là où un commentaire audio ou des scènes coupées auraient été les bienvenus. Dommage.

 

© CTV International

 

Image : 4/5

Son : 4/5

Bonus : 2/5

 

La bonne vibe : une honnête petite série B

La mauvaise vibe : Un court making of en guise d’unique bonus

 

Verdict : Un bel exercice de style à découvrir

 

Commentaires