Ilan Ferry 6 - septembre - 2011 Best of, DVD/Blu-ray

 

Un film de Kevin Asch. Avec Jesse Eisenberg, Justin Bartha, Q-Tip. Disponible en DVD à partir du 7 septembre chez Pyramide Vidéo.

 

Film : 3,5/5

 

Il faut se méfier de l’eau qui dort… voilà un adage qui conviendrait parfaitement aux protagonistes de Jewish Connection qui, sous leurs airs de gentils juifs orthodoxes, cachent en fait de bien malins trafiquants d’ecstasy.  Une histoire incroyable mais vraie que Kevin Asch – dont c’est le premier film- retranscrit avec une énergie et une rigueur étonnantes. Si l’on devait faire un raccourci facile on dirait que c’est un peu une version light de Scarface située dans la communauté hassidique. Et pourtant, le réalisateur évite soigneusement cet écueil via une approche réaliste et jamais outrancière.

 

© Pyramide Vidéo

 

Au plus près de ses personnages, il capte avec une belle subtilité les doutes de personnages tiraillés entre tradition et modernité, liberté et devoir.  A la tête de ces « High Rollers », on retrouve le très talentueux Jesse Eisenberg période pré Social Network. Toujours doté de son impressionnant débit oral, l’acteur dévoile une belle palette d’émotions et se montre réellement impressionnant aux cotés d’un Justin Bartha (le marié disparu de Very Bad Trip) on ne peut plus crédible en pote tentateur. A travers ce sujet digne d’un reportage d’Envoyé Spécial, Jewish Connection se veut avant tout une chronique douce amère sur l’argent facile et le désir d’émancipation… ou comment un jeune homme fait l’apprentissage de la vie en dehors du giron communautariste par de bien tortueux chemins. Un joli coup d’essai.

DVD : 3/5

© Pyramide Vidéo

 

Audio :
Anglais Stéréo, Anglais Dolby Digital 5.1, Français Stéréo, Français Dolby Digital 5.1

Bonus :
Bandes annonces

 

Jewish Connection est un film old school, entendre par là qu’il s’inspire de l’approche très naturaliste des 70’s et ce jusque dans son traitement de l’image. Ainsi, le master proposé ici retranscrit au mieux l’expérience salles, ne criez donc pas au scandale devant la présence de grain, c’est normal. L’ensemble fait preuve d’une belle stabilité malgré un coté « pris sur le vif » tandis que les contrastes se voient correctement appuyés. Tout juste dénotera t on la présence très minime d’effets d’aliasing. Pas de quoi perturber la vision cependant. Niveau son c’est aussi très correct puisqu’on trouve pas moins de quatre pistes anglaise et française encodées en stéréo et Dolby Digital 5.1, chacune privilégiant comme il se doit les dialogues. Fait étonnant : le doublage français se montre ici particulièrement convaincant. La réelle déception vient des suppléments qui brillent par leur absence. Rien à se mettre sous la dent hormis une poignée de bandes annonces. C’est bien maigre.

 

© Pyramide Vidéo

Image : 3,5/5

Son : 3,5/5

Bonus : 0/5

 

 

La bonne vibe : Un film à découvrir.

 

La mauvaise vibe : aucun bonus.

 

Verdict : Quelques mois après sa sortie ciné, Jewish Connection débarque enfin en DVD, un moyen comme un autre de découvrir ce joli premier film injustement passé inaperçu en salles.

Commentaires